RMC Sport

Lille-Ajax: Le LOSC surclassé, le festival de Ziyech en vidéo

Cette fois, c'est bel et bien fini. Assez logiquement battu par l'Ajax et par un très bon Hakim Ziyech ce mercredi soir en Ligue des champions (2-0, sur RMC Sport), le LOSC est condamné à la dernière place de son groupe, et donc éliminé de toute compétition européenne.

Quatre-vingt-quinze secondes. Déjà contraint à l'exploit ce mercredi soir face à l'Ajax - à savoir une victoire par quatre buts d'écart - pour espérer terminer troisième de sa poule de Ligue des champions, et donc de rebondir en Ligue Europa, Lille aura vu ses derniers espoirs douchés en moins de deux minutes, le temps qu'Hakim Ziyech ne fasse trembler les filets de Mike Maignan. La suite n'a pas été plus heureuse, puisque la formation néerlandaise a fini par s'imposer 2-0 à Pierre-Mauroy.

Avec cette quatrième défaite en cinq journées, pour un petit nul, le LOSC est donc condamné à la dernière place du groupe H et à une fin de saison européenne prématurée. C'est frustrant, mais c'est aussi logique, tant le manque d'expérience, et l'incapacité de concrétiser ses temps forts, lui ont fait défaut depuis le début de sa campagne.

>>> Cliquez ici pour vous abonner à RMC Sport et profiter en exclusivité de la Ligue des champions

Ziyech, une classe au-dessus des Lillois

A défaut de la troisième place, Lille pouvait offrir ce soir à ses 45.000 et quelques supporters un succès, ou tout du moins une rencontre animée. Mais malheureusement, même pour cela la marche était trop haute. Puni sur sa première perte de balle par Ziyech, donc, après une remise de Tadic en pivot (1-0, 2e), le LOSC n'a jamais vraiment su se réveiller, ni à emballer une partie hachée par les fautes et les arrêts de jeu.

On a cru qu'il y parviendrait en début de deuxième période, lorsque Ikoné a gâché une énorme occasion (50e), comme Bamba l'avait fait avant la pause (30e), et lorsque les hommes de Galtier se sont mis à jouer plus haut, mais bien sûr, c'est ce moment qu'a choisi l'Ajax pour en mettre un deuxième. Après le Ziyech buteur, c'est le Ziyech passeur qu'a vu le public nordiste, avec un centre parfait pour Quincy Promes (2-0, 59e).

Après cela, Yazici a eu deux belles occasions de réduire la marque (61e, 71e), mais Lille a aussi frôlé le 3-0 à plusieurs reprises, avant que l'Ajax ne fasse tourner dans les dernières minutes. Il n'y en avait pas besoin de plus pour battre cette jeune équipe française, vaillante mais encore trop tendre pour la scène aux étoiles. Avant que le rideau ne se baisse, le LOSC aura tout de même droit à un rappel dans deux semaines, à Stamford Bridge.

CC