RMC Sport

Lille dans la cour des grands

Salomon Kalou et Lucas Digne

Salomon Kalou et Lucas Digne - -

Vainqueur de Copenhague, après prolongation, en barrage retour (2-0), Lille disputera la phase de poules de la Ligue des champions pour la 2e année consécutive. Les Nordistes connaîtront leurs adversaires ce jeudi (18h).

La musique qui accompagne les premiers pas des joueurs sur la pelouse, un stade flambant neuf et plein à craquer, des étoiles plein les yeux. Pas de doute, Lille dispute bien son premier match européen dans son Grand Stade. Et bonne nouvelle pour les Lillois, des soirées de gala comme celle-ci, ils en vivront encore au moins trois cette saison. Grâce à une partie globalement maîtrisée et conclue victorieusement au bout de la prolongation (2-0), les hommes de Rudi Garcia se sont qualifiés pour la phase de poules de la Ligue des champions.

Pourtant, la tournure de la soirée aurait pu être tout autre dès l’entame du match. Lancé dans le dos d’une défense lilloise toujours privée de Mathieu Debuchy mais qui retrouvait Marko Basa, Santin se présente seul face à Landreau mais manque le cadre (6e). Cette grosse frayeur a au moins le mérite de réveiller le LOSC. Marvin Martin, placé en soutien d’un Tulio De Melo très décevant à l’aller, allume la première mèche (12e). Basa l’imite d’une belle tête sauvée par Johan Wiland, le portier danois (18e). Rio Mavuba (23e) et Aurélien Chedjou (26e) s’essayent eux aussi mais manquent de réussite.

Comme un coup de poignard, c’est finalement juste avant la pause que les Nordistes trouvent la faille. Salomon Kalou prend la profondeur sur le côté droit de la défense scandinave et centre fort devant le but. Lucas Digne se précipite alors au second poteau et pousse le ballon au fond (1-0, 43e). Pur produit de la formation lilloise, l’arrière-gauche de 19 ans inscrit le premier but en Coupe d’Europe dans la nouvelle enceinte lilloise. Peut-être un des plus importants de l’histoire du club champion de France en 2011. Car grâce à cette réalisation, Lille revient à hauteur après sa défaite du match aller (1-0).

De Melo, de zéro à héros

C’est ensuite au tour de Tulio De Melo de faire basculer la rencontre. Maladroit au match aller, le Brésilien croit sans doute revivre le même cauchemar. Par trois fois, il est proche de doubler la mise de la tête mais ne concrétise pas (65e, 78e, 84e). Mais lors de la prolongation, sur un ballon déposé par Nolan Roux, l’avant-centre des Dogues fait chavirer les 50 000 spectateurs d’une tête en plein extension (2-0, 105e).

Pour la 5e fois de son histoire, le LOSC disputera donc la phase de poules de la Ligue des champions, avec l’ambition de rééditer sa performance de 2006-2007, où il avait échoué en 8e de finale face à Manchester United. Le club nordiste récupérera grâce à cette qualification une somme minimum comprise entre 15 et 20 millions d’euros, qui devrait lui permettre de se montrer encore actif sur le marché des transferts. Car désormais, ils en ont certains, les Lillois s’assiéront cette saison à la table des plus grands.

Alexandre Alain