RMC Sport

Liverpool: à 18 ans, le Français Billy Koumetio entre dans l'histoire des Reds

Il y a un an et demi, Billy Koumetio était ramasseur de balles lors de la remontée incroyable de Liverpool face au FC Barcelone en demi-finale de la Ligue des champions. Mercredi, le défenseur français de 18 ans est devenu le plus jeune joueur de l’histoire des Reds à évoluer dans la plus belle des compétitions européennes.

Si 2020 ressemble pour beaucoup à une année maudite, certains en garderont tout de même de bons souvenirs. Allez donc demander à Billy Koumetio ce qu'il en pense. En quelques mois, ce jeune défenseur central français a accompli plusieurs rêves. Au mois d'août, il a d'abord signé son premier contrat professionnel avec Liverpool. Quatre mois plus tard, il a fait ses grands débuts avec l'équipe première en entrant en jeu mercredi face aux Danois du FC Midtjylland (1-1) lors de la sixième et dernière journée de la phase de groupes de la Ligue des champions.

A seulement 18 ans et 25 jours, il est devenu le plus jeune joueur de l’histoire des Reds à évoluer dans la plus prestigieuse des compétitions européennes, comme relevé par Opta. Numéro 89 dans le dos, il a remplacé Fabinho à la pause et s'est installé aux côtés d'un autre espoir de Liverpool, l'Anglais Rhys Williams (19 ans). Leur entente n'a pas été parfaite mais Koumetio a évidemment des circonstances atténuantes pour ses débuts. S'il a parfois manqué de justesse sur des relances, il s'est progressivement mis au niveau de la compétition et les téléspectateurs ont pu voir un aperçu de son talent.

Il était ramasseur de balles lors du come-back de Liverpool contre Barcelone

"C'est une chose merveilleuse de disputer son premier match de Ligue des champions, mais une carrière dépend de combien de matchs vous allez jouer. Ils ont beaucoup à apprendre et nous allons leur donner le temps de le faire", a réagi Jürgen Klopp après la rencontre au micro de Sky Sports, en parlant de Koumetio et du milieu anglais Leighton Clarkson (19 ans), lui aussi lancé pour la première en C1. "Ils nous ont beaucoup aidés ce soir, nous avons pu faire reposer certains joueurs. Ce fut une grande soirée pour eux et je suis vraiment reconnaissant qu'ils soient déjà aussi bons. C'est la raison pour laquelle nous pouvons les utiliser", a insisté le technicien allemand.

Né en 2002 à Villeurbanne, près de Lyon, Koumetio a touché ses premiers ballons au sein du FC Vaulx-en-Velin, club qui a notamment vu passer Rachid Ghezzal et Nabil Fekir, avant de rejoindre le centre de formation de l'OL en 2014. Passé ensuite par Orléans, cet ancien ailier reconverti en défenseur, qui compte deux sélections avec les U18 français, a fait le grand saut en débarquant sur les bords de la Mersey en janvier 2019.

"Chez les U14, à la fin de la saison, l'entraîneur (à Lyon) m'a mis en défense centrale, je pense en raison de ma taille (1m95), confiait-il en avril sur le site des Reds. Maintenant je pense que c'est ma position et que c'est ce qu'il y a de mieux pour moi. J'essaie d'avoir mon propre style mais Virgil van Dijk m'inspire vraiment. Parfois, j'essaie de le copier."

Un joueur avec qui il a aujourd'hui la chance de s'entraîner régulièrement, après l'avoir longtemps vu depuis les tribunes d'Anfield ou en tant que ramasseur de balles, comme lors de cette fameuse soirée du 7 mai 2019 qui avait vu Liverpool réaliser l'impossible en renversant Barcelone (4-0, 0-3 au match aller) pour se qualifier pour la finale de la Ligue des champions. "C'était incroyable, incroyable. Je pouvais voir les joueurs devant moi. C'était une expérience formidable pour moi. Cela me motive beaucoup", avait-il raconté sur le site de son club. De cette nuit magnifique à ses grands débuts à C1, l'histoire commence à être très belle pour Koumetio.

>> La Ligue des champions est à suivre sur RMC Sport, cliquez ici pour vous abonner à nos offres

Rodolphe Ryo