RMC Sport

Lokomotiv-Juventus: les Bianconeri délivrés et qualifiés par Douglas Costa

La Juventus a arraché sa victoire, et sa qualification pour les huitièmes de finale, face au Lokomotiv Moscou (1-2), ce mercredi soir en match décalé de la quatrième journée de la Ligue des champions.

La Juventus a pataugé, mais elle a fini par atteindre son objectif. Sur la pelouse trempée de la RZD Arena ce mercredi soir à l'occasion de la quatrième journée de la Ligue des champions, Douglas Costa a permis en fin de match au club italien d'arracher la victoire contre le Lokomotiv Moscou (1-2). Ce résultat sécurise la qualification de la Vieille Dame, première du groupe D avec sept points d'avance sur son adversaire du soir qui campe au troisième rang. 

>> Abonnez-vous aux offres RMC Sport pour regarder la Ligue des champions

La Juventus a démarré sur les chapeaux de roue, à la faveur d'un but gag. Sur un puissant coup franc excentré de Cristiano Ronaldo, le gardien international russe Guilherme s'est complètement loupé en voulant capter le ballon et l'a laissé filer entre ses jambes. Aaron Ramsey avait bien suivi l'action et s'est empressé de pousser le ballon derrière la ligne blanche (4e).

Le Lokomotiv a toutefois su rapidement réagir sur une situation de contre. D'une tête coupant un centre venu de la gauche de Maciej Rybus, profitant de la passivité de la défense turinoise, Aleksey Miranchuk a sauté plus haut que Leonardo Bonucci pour se faire involontairement un une-deux avec le poteau et finir par égaliser (12e). Le meneur de jeu russe aurait pu poursuivre sur sa lancée, s'il avait réussi à cadrer une tête particulièrement dangereuse (22e).

Le sauvetage de Bonucci

Dominatrice en termes de possession de balle dans ce match relativement ouvert, la Juventus a obtenu plusieurs situations plus ou moins intéressantes (32e, 54e, 56e). Mais toutes ces actions ont manqué de tranchant ou ont été neutralisées par le gardien du Lokomotiv, auteur d'un match impeccable après sa bourde.

Leonardo Bonucci a pourtant sauvé, sur la ligne, la Juve d'une frappe lourde de João Mario (77e). Dans ce temps faible, Maurizio Sarri a décidé de faire sortir Cristiano Ronaldo, lequel n'a que très peu goûté à cette décision. Dans les dernières minutes, la Juventus a poussé. Des efforts récompensés par ce beau but de Douglas Costa, aidé d'un habile relais de Gonzalo Higuain (90+3). Cela promet pour la "finale" du groupe, contre l'Atlético, le 26 novembre.

JA