RMC Sport

Lyon-La Gantoise: l’OL entre (minces) espoirs et émotions

Dans une situation très critique en Ligue des champions, l’Olympique Lyonnais reçoit La Gantoise ce mardi (20h45) avec l’envie de rester en course, au moins pour la Ligue Europa. Une victoire est aussi la bienvenue pour le dernier match européen des Gones à Gerland.

La stat est facile à retenir : s’ils ne sont pas mathématiquement éliminés de la course aux 8e de finale de la Ligue des champions, les Lyonnais n’ont théoriquement aucune de chance de se qualifier. Sur les 24 équipes qui ont compté un point après quatre matches en phase de poules, pas une n’a réussi à intégrer le top 16. Et seulement cinq ont terminé à la troisième place, synonyme de Ligue Europa.

Pour écrire l’histoire, les joueurs d’Hubert Fournier doivent battre La Gantoise ce mardi à Gerland et miser sur une défaite de Valence sur la pelouse du Zénith Saint-Pétersbourg, déjà qualifié. Si tel est le cas, ils auront leur destin entre leurs mains mais devront encore aller gagner à Mestalla le 9 décembre.

Fournier : « Ce n’est pas une année normale »

Après la gifle reçue vendredi à Nice (3-0), on a dû mal à croire à un tel scenario. « Dans une année normale, on serait déjà condamnés, reconnait Hubert Fournier. Il faut croire que ce n’est pas une année normale dans ce groupe H parce qu’on est encore en vie. On a encore la possibilité de nous qualifier. On sait que cela va être très dur. Cela nous oblige à faire un sans-faute. »

Lucides, les Lyonnais espèrent « rester en vie » mardi soir mais ils pensent presque davantage aux adieux à Gerland qu’à un hypothétique 8e de finale dans leur futur Stade des Lumières. « Il faut être à la hauteur du dernier rendez-vous européen de Gerland, soutient le coach rhodanien. Après, en fonction du résultat, il sera temps de voir si nos chances sont encore intactes dans cette compétition. » Et si impossible n’était pas lyonnais ?

AB avec EJ