RMC Sport

Vidéo-Ligue des champions : l’OL encore loin du compte

-

- - -

Battu ce mercredi par le Zénith Saint-Petersbourg pour son quatrième match de Ligue des champions (0-2), l’OL est quasiment éliminé de la compétition. Après un bon début de match, les Lyonnais ont plié face à un Hulk double passeur décisif.

Officiellement, l’OL n’est pas encore éliminé de la Ligue des champions. Mais avec un point pris en quatre journées, et cette nouvelle défaite face au Zénith (0-2), les Lyonnais ont encore vu les huitièmes de finale s’éloigner ce mercredi. Seul un sans-faute lors des deux derniers matches (à Valence et face à La Gantoise) et un scénario favorable dans les autres rencontres pourraient désormais les sauver. Pourtant, dans ce match, l’OL a semblé avoir à cœur de prouver qu’il a bien le niveau européen, n’en déplaise à son classement peu flatteur de la poule H.

Appliqués, inspirés parfois, ils sont, l’espace d’un instant, passés pas loin de nous convaincre en prenant le jeu à leur compte et se créant quelques belles occasions. Avant de se faire clouer par le cynisme russe et un Hulk au sommet de son art. En deux contres, menés par le surpuissant Brésilien, qui s’est à chaque fois joué de la très fébrile défense rhodanienne pour caviarder Dzyuba (25e, 57e), le Zénith a rappelé Lyon à sa triste réalité.

La troisième place s’éloigne aussi

Au final, les 20 tirs olympiens, dont l’énorme raté de Yanga-Mbiwa (32e) et l’équerre trouvée par Bédimo sur une frappe somptueuse (36e), n’auront été que de la poudre aux yeux. Le Zénith, avec neuf tirs et 45% de possession, a parfaitement maîtrisé son sujet et fini sans forcer après l’expulsion de Maxime Gonalons, sur un deuxième jaune (72e).

Les Russes, qui ont également fini à dix avec le rouge d’Anyukov pour une faute sur Beauvue (82e), valident leur qualification avec douze points pris sur douze possibles. De son côté, l’OL reste en vie grâce à la victoire de La Gantoise sur Valence (1-0), et devra s’imposer à domicile face aux Belges, sous peine de dire, définitivement cette fois, adieu à la Ligue des champions. Sans même être reversés en Ligue Europa.