RMC Sport

Lyon peut remercier Lisandro

L’attaquant argentin de l’OL a été énorme hier soir lors du quart de finale aller de la Ligue des champions face à Bordeaux (3-1).

Dans tous les bons coups, Lisandro Lopez, auteur d’un doublé, a été le principal artisan du succès lyonnais face à Bordeaux lors du quart de finale aller de la Ligue des champions (3-1). Son absence au retour (il sera suspendu) sera assurément un coup dur pour les siens. Son coéquipier et compatriote, Cesar Delgado a été tout aussi performant. Il confirme match après match qu’il est désormais l’un des joueurs phares de cet OL. Il ne lui a manqué qu’un but pour réussir la soirée parfaite.

Bastos, préféré à Govou, a également été à la hauteur de la confiance de son coach. Par contre, Miralem Pjanic n’a été que l’ombre de lui-même. A Lyon, la charnière Cris-Bodmer a également montré certaines lacunes. Le Brésilien notamment a été en difficulté aussi bien dans ses initiatives personnelles que dans sa capacité à maîtriser, Marouane Chamakh, très bon hier. Le Marocain, auteur de l’égalisation, a en effet été le meilleur bordelais. Avec plus de réussite et sans un grand Hugo Lloris, il aurait pu ajouter au moins une réalisation à son compteur.

En revanche, la défense bordelaise n’a, elle, pas été à la hauteur de l’événement, surtout en première mi-temps. La charnière Sané-Ciani n’a simplement pas le niveau de la Ligue des champions. Le premier a souffert de son inexpérience et le second n’a pas été à son niveau. Benoît Trémoulinas, pourtant toujours aussi intéressant dans le jeu, est fautif sur le second but lyonnais. A ce niveau, une telle erreur ne pardonne pas. Bordeaux l’a payé cash hier soir.

M.B.