RMC Sport

Malouda : « Pas là par hasard »

"On n'est pas là par hasard", rappelle l'international français à ceux qui douteraient des chances de qualification de Chelsea pour la finale de la Ligue des Champions

"On n'est pas là par hasard", rappelle l'international français à ceux qui douteraient des chances de qualification de Chelsea pour la finale de la Ligue des Champions - -

Florent Malouda est satisfait du match nul obtenu par Chelsea face a Barça (0-0), en demi-finale aller de la Ligue des Champions.

Florent Malouda, Chelsea a réalisé une belle opération en ne prenant pas de but face à ce qui se fait de mieux en Europe actuellement.
C’est un exploit en soi, surtout quand on voit leur qualité technique et leur possession de balle. Ils ont quand même eu des situations, ils ont été dangereux. Chez nous, il va falloir être plus ambitieux dans le jeu, que l’on montre autre chose. On avait vu les entames de matches de Barcelone. Le terrain du Camp Nou est très large, il y a une très grande qualité technique. Il a fallu faire bloc. On est très content de notre performance collective. Il faudra faire mieux la semaine prochaine.

Le favori pour la victoire finale en C1 reste quand même Barcelone. Du coup, on a un peu l’impression que Chelsea fait office d’intrus dans ce dernier carré.
On sait qu’on est là. Quand on voit Barcelone jouer, ça fait rêver, ça impressionne et ça fait envie à tout le monde. Maintenant, nous, on n’est pas arrivé là par hasard. On a notre propre parcours. On essaie surtout, nous, de continuer notre chemin. Avec Barcelone en face, c’est difficile. On croit en nos chances. On savait que ça allait être délicat mais on a l’effectif pour résister à ce genre de pression.

Vous semblez en pleine forme ces dernières semaines. L’équipe de France, vous y pensez à nouveau ?
Je me sens bien à Chelsea. Je n’ai pas trop de commentaires à faire sur l’équipe de France. Je suis concentré sur la Ligue des Champions et mon club.

Pourtant, depuis l’arrivée de Guus Hiddink, vous avez retrouvé une place de titulaire à Chelsea.
C’est vrai. Mais là, j’en suis à mon 42e match cette saison avec Chelsea. J’ai pas mal joué et je ne pense pas que ce soit la raison pour laquelle je n’ai pas été appelé en équipe de France.

Suivez-vous encore les performances de votre ancien club, l’Olympique Lyonnais ?
Bien sûr, je suis le supporter numéro un de Lyon. C’est difficile en ce moment, mais je pense que le club n’a pas abandonné l’espoir de remporter le titre, cette saison.

La rédaction