RMC Sport

Montebourg : « Que le gouvernement sermonne l’UEFA !

-

- - -

Arnaud Montebourg est le premier représentant de la classe politique à s’émouvoir du fait que les téléspectateurs français ne pourront plus suivre la Ligue des champions gratuitement, à compter de la saison 2012-13. Et demande au gouvernement d’intervenir.

Que vous inspire l’attribution des droits de diffusion de la Ligue des champions à Canal+ et Al-Jazeera, deux chaînes à péage ?

C’est une atteinte aux droits des téléspectateurs de disposer d’une information, d’accéder à un match. Il y a comme une sorte de privatisation du football dans une alliance entre une organisation de championnat, l’UEFA, et des chaînes cryptées. Il y a là une dérive du football business. On a assisté à une mondialisation du football où les joueurs font grimper leurs salaires dans des proportions délirantes, puis à la financiarisation des équipes qui a tué le football rural soutenu à bout de bras par les collectivités locales. Maintenant, nous avons la privatisation du football européen. Il faudra finalement bientôt se tourner vers un autre sport tant le football sera l’outil de ceux qui en ont les moyens.

Que serait-il possible de faire pour empêcher cela ?

Il est parfaitement possible au législateur d’imposer dans un délai proche la visualisation gratuite des matchs de football à la télévision. Il suffit de faire une loi, c’est-à-dire de ne pas se laisser dicter des choix publics par des organismes privés qui ont des intérêts financiers… Je prie donc le gouvernement de bien vouloir sermonner l’UEFA, de les obliger à rendre public tous les matchs ! Si ce n’est pas le cas, qu’une loi oblige tout opérateur sur le territoire français à décrypter tous les matchs et à les rendre visibles en clair !

Envisagez-vous une action en tant que dirigeant du parti socialiste ?

Déjà, on s’exprime, puis on verra s’il y a matière à agir. Je crois que le gouvernement peut quand même être sensible au fait que le football va devenir un sport de luxe alors que c’est, à la base, un sport populaire. C’est un luxe car il va falloir se payer le droit de le regarder. C’est une atteinte à un droit universel qui a été créé avec la télévision gratuite.