RMC Sport

OL-Bayern: Depay, Toko-Ekambi... en vidéo, les occasions ratées qui ont fait basculer la demie

L’OL s’est incliné face au Bayern Munich, mercredi à Lisbonne, en demi-finale de la Ligue des champions (3-0). Une élimination frustrante pour les Gones, qui ont eu plusieurs occasions très chaudes durant la rencontre. Mais les partenaires de Karl Toko-Ekambi ont cruellement manqué de réalisme.

Un goût amer dans la bouche. Forcément. C’est avec une frustration évidente que Rudi Garcia est venu répondre aux journalistes, mercredi soir, après la défaite face au Bayern Munich en demi-finale de la Ligue des champions (3-0). Le coach de l’OL sait que son équipe aurait pu faire beaucoup mieux. Elle a eu les occasions pour piquer le géant bavarois. Avec un brin de réussite supplémentaire, elle aurait mérité d’ouvrir le score en première période.

"Il y a des faits de jeu qui ne nous ont pas été favorables, regrette Garcia. C’est nous qui devons mener au score et sur la première incursion du Bayern, un exploit individuel, il (Serge Gnabry, ndlr) la met dans la lucarne. A ce moment-là, il y a un sentiment d’injustice, au lieu de mener d’être mené". L’entraîneur des Gones pense en premier lieu à ce face-à-face manqué par Memphis Depay dans les premières minutes (4e). A ce poteau de Karl Toko-Ekambi dans la foulée (17e). Ou encore à cet arrêt de Manuel Neuer sur une tentative du même Toko-Ekambi, seul dans la surface (58e).

"Si on avait mené…"

Ça fait beaucoup. Trop face à un tel adversaire. Et les Lyonnais l’ont logiquement payé très cher contre la bande à Serge Gnabry, auteur d’un doublé, et Robert Lewandowski, qui en est maintenant à 15 buts dans la compétition. "Si on avait mené, je ne dis pas qu'on se serait qualifié mais le match aurait pris une tournure différente", ressasse Garcia. De quoi quitter Lisbonne avec de gros regrets dans les bagages.

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Rédacteur