RMC Sport

OL-Bayern: la terrible série d'occasions ratées par Lyon avant le doublé de Gnabry

Très entreprenant et virevoltant en contre-attaque, l'OL a signé un gros début de match ce mercredi face au Bayern Munich en demi-finale de la Ligue des champions, en trouvant même le poteau. Avant d'être puni par le froid réalisme des Bavarois et de Serge Gnabry.

C’est parti fort à Lisbonne! Loin d’être favori de sa demi-finale de Ligue des champions ce mercredi contre le Bayern Munich (sur RMC Sport), l’OL a pourtant attaqué très fort en se procurant pléthore d’occasions dans les premières minutes. Karl Toko-Ekambi a même trouvé le poteau à la 17e d’un tir du gauche dans la surface.

Le poteau de Toko-Ekambi

Mais sur l’action suivante, ce sont bien les Allemands qui ont trouvé la faille. Déjà buteur lors de la démonstration contre le FC Barcelone en quarts (8-2), Serge Gnabry a remis ça d'un missile du gauche en lucarne. 

Terrible pour l’OL, qui s'est illustré dès la 4e avec une interception et une passe lumineuse de Maxence Caqueret pour Memphis Depay. Lancé dans le profondeur, l’attaquant néerlandais a résisté au retour des défenseurs, avant de prendre sa chance du droit devant Manuel Neuer.

L'occasion de Depay
L'occasion de Depay © RMC

Mais il n’est pas parvenu à accrocher le cadre. Le Bayern a répondu six minutes plus tard avec un tir complètement manqué de Leon Goretzka qui a failli tromper Anthony Lopes. Surpris par l’effet du ballon, le Portugais a dû s’arracher pour l’enlever près de son poteau. Sur le contre, Depay a une nouvelle fois profité des erreurs de placement des défenseurs munichois pour armer un centre-tir à destination de Toko-Ekambi, sans succès.

Bien organisé, agressif à la récupération et virevoltant en contre-attaque, Lyon a continué à pousser. Seulement deux minutes plus tard, c'est Maxwel Cornet, l'un des héros de la victoire contre Manchester City (3-1) qui s'est mis en évidence.

Le centre-tir vers Toko-Ekambi
Le centre-tir vers Toko-Ekambi © RMC

Trouvé sur l'aile gauche, l'Ivoirien a percuté avant de chercher à centrer pour servir un coéquipier en retrait. Mais Jérôme Boateng a signé un gros retour pour venir le contrait. Et donc à la 17e, Toko-Ekambi, une nouvelle fois préféré à Moussa Dembélé au coup d'envoi, a bouclé une action en solitaire par une frappe sur le poteau. Après s'être débarrassé d'Alphonso Davies et David Alaba, l'ancien de Villarreal a dégainé du gauche. Sur le montant de Neuer.

Un manque de réalisme aussitôt puni par le Bayern et Gnabry. Après avoir ouvert le score, l'international allemand a doublé la mise à la 33e de près dans la surface.

Pour rappel, le vainqueur de cette demi-finale affrontera le PSG en finale, dimanche, à Lisbonne (21h sur RMC Sport).

Le débordement de Cornet
Le débordement de Cornet © RMC
Le poteau de Toko-Ekambi
Le poteau de Toko-Ekambi © RMC

>> La Ligue des champions est à suivre sur RMC Sport, cliquez ici pour vous abonner à nos offres

RR