RMC Sport

OL : Les Lyonnaises deux fois plus motivées

-

- - -

Les joueuses de Patrice retrouveront Juvisy en demi-finales de la Ligue des champions. Un rendez-vous qu’elles prennent d’autant plus au sérieux que les propos de Lacombe restent dans toutes têtes lyonnaises.

Les joueuses de Patrice Lair ont validé leur billet pour le dernier carré de la Ligue des champions, en battant Malmö (3-0), jeudi soir en Suède, lors des quarts de finale retour. Les filles de l’OL retrouveront le 13 avril celles de Juvisy, autre club français pour une demie 100% tricolore. Par deux fois en D1 cette saison (2-0, 0-4), l’OL a battu les Franciliennes. De quoi envisager une quatrième finale en 4 ans (finaliste en 2010, vainqueur en 2011 et 2012).
Pour autant, les championnes d’Europe en titre ne surestiment pas leur adversaire. « Juvisy, on connait, c’est une équipe qui a de bonnes joueuses, à ne pas prendre à la légère. Elles font un très bon parcours en championnat (4e de D1). Je pense qu’elles viendront pour jouer, elles joueront leurs atouts à 100 %, comme nous », a déclaré Elodie Thomis, jeudi après le succès à Malmö.

Thomis : « Une victoire pour Lair »

Car pour les filles de l’OL la motivation est décuplée après les propos misogynes de Bernard Lacombe, n°2 de l’OL et conseiller de Jean-Michel Aulas, qui a déclaré en début de semaine sur l’antenne de RMC : « Je ne parle pas de football avec les femmes. C’est ma vision des choses. Qu’elles retournent à leurs casseroles et ça ira beaucoup mieux ». L’ancienne gloire de l’équipe de France s’est excusée, mais les joueuses n’ont visiblement pas oublié. D’autant que leur entraineur a très mal vécu la saillie de Lacombe.
« Il fallait ramener cette victoire pour notre coach, Patrice Lair, qui a été affecté personnellement par ces propos, lâche Thomis. Donc j’espère que ça ira par la suite. Le mal a été fait. Il s’est excusé, c’est derrière, ce qui a été dit, on ne pourra l’effacer. On continue à avancer, à travailler. Notre réponse c’est sur le terrain. » Malheureusement pour Juvisy.