RMC Sport

"OM: folie européenne": quand un loup s'est invité dans le vestiaire marseillais

Dans "OM: Folie européenne", le film de RMC Sport sur les aventures européennes du club phocéen, dont le deuxième épisode est à retrouver ce jeudi soir, le journaliste Didier Roustan raconte comment il a fait venir un loup dans le vestiaire marseillais... et frôlé le drame avec Carlos Mozer.

Dans le cadre du retour de l’OM en Ligue des champions cette saison, RMC Sport propose un film exceptionnel en trois épisodes, "OM: folie européenne", retraçant toute l’histoire du club sur la scène européenne depuis son premier match en 1962 contre l’Union Saint-Gilloise. Après la diffusion lundi du premier épisode, le deuxième volet est à retrouver ce jeudi soir dans l’émission Transversales sur RMC Sport (21h). Le troisième sera à voir le lundi 19 octobre (21h). Ce film donne la parole aux joueurs qui ont écrit l’histoire de l’OM, d’Alain Giresse à Florian Thauvin, en passant par William Gallas et Mamadou Niang, et propose des anecdotes inédites.

Dans le premier épisode, le journaliste Didier Roustan a ainsi raconté comment il a réussi à amener un loup dans le vestiaire marseillais, au contact des joueurs, passant tout près de la catastrophe avec Carlos Mozer. "La première chose était d’avoir l’accord de l’OM pour leur expliquer que je voulais faire balader un vrai loup parmi les joueurs après l’entraînement. Je savais que Bernard Tapie dirait non, donc je suis passé par Jean-Pierre Bernès que je connaissais bien. Je n’ai pas pris un loup au fin fond des Carpates, mais un loup habitué à faire des publicités, qui a des maîtres et qui n’est pas complètement fou… normalement", a-t-il confié.

"Le loup voit Mozer et monte sur ses cuisses!"

Sur le tournage de ce reportage, la rencontre entre Jean-Pierre Papin et le loup lui a causé une belle frayeur. "Je lui fais faire un face-à-face avec Papin. Il est assis, le loup vient vers lui et Papin veut le caresser. Et là hop! Heureusement, Papin est vif et enlève sa main", s’est-il remémoré. L’ancien attaquant de l’OM (1986-1992) en garde un excellent souvenir. "J’ai toujours aimé les chiens et je me disais que c’était un loup apprivoisé, qu’il ne fallait pas avoir peur et que ça allait bien se passer en lui montrant qu’on avait confiance. Ça s’est très bien passé. Je n’ai pas peur des animaux, j’étais comme un gamin", a-t-il expliqué dans "OM: folie européenne". Didier Roustan a ensuite eu très peur lorsque le loup s’est approché d’un peu trop près de Carlos Mozer dans le vestiaire.

"On est passés près de la correctionnelle. Je dis aux joueurs de faire comme si de rien n’était parce que le loup va renifler des choses. Un mouvement brusque aurait pu lui faire peur. Même s’il est dressé, un loup reste un animal sauvage. Et à un moment, le loup s’arrête. Il voit Mozer, monte sur ses cuisses et le léchouille! Heureusement, Mozer est un dur à cuire et n’a peur de rien. Je pense quand même qu’il n’était pas trop à l’aise. J’ai imaginé le pire", s’est souvenu Didier Roustan. Tout s’était finalement bien passé.

>> Cliquez-ici pour vous abonner aux offres RMC Sport

RR