RMC Sport

OM-Olympiacos: "La pression n’a jamais été aussi forte" pour Villas-Boas

Lucide au micro de RMC Sport, André Villas-Boas n’a pas cherché à occulter l’enjeu de cette 5e journée de Ligue des champions, face à l'Olympiacos (21h, sur RMC Sport 1), pour l’Olympique de Marseille, dont le compteur reste bloqué à zéro point dans la compétition. Le technicien portugais vit très mal cette période.

L’OM et l’Olympiacos, qui s’affrontent ce mardi soir (à partir de 21h, en direct sur RMC Sport 1), en Ligue des champions, n’ont gagné, à eux deux, qu’un seul match de Ligue des champions cette saison, les Grecs ayant battu Marseille (1-0) lors de la première journée.

À la différence du club phocéen cependant, le club athénien a toujours une chance de se qualifier pour les huitièmes de finale. Un succès au Vélodrome ce mardi replacerait même les joueurs de Pedro Martins dans la course, si Manchester City domine le FC Porto dans le même temps.

Villas-Boas: "C'est douloureux"

L’OM de son côté n’a plus que sa fierté pour redorer son blason et espérer la Ligue Europa, après quatre journées de C1 à zéro point, aucun but marqué, et pas beaucoup plus de frissons. Ce sentiment particulier que procure la Ligue des champions sera encore absent dans le huis clos glaçant du Vélodrome. Mais pas la pression, pour l’entraîneur André Villas-Boas, qui traîne comme un boulet ce bilan très lourd à porter. 

"Je vis mal avec ça, je me suis mis beaucoup de pression, a-t-il confié la mine déconfite au micro de RMC Sport, lundi. La pression n’a jamais été aussi forte pour moi, dans toute ma carrière. C’est douloureux de sortir de la Ligue des champions de cette façon, au terme de la quatrième journée."

Villas-Boas: "Je suis le premier responsable"

Le technicien portugais tâche d’évacuer l'enjeu, et d'oublier ce qui pourrait advenir en cas de quatorzième revers d’affilée dans la compétition. Objectif Ligue Europa, contre un adversaire qui joue sa propre survie en Coupe d’Europe. Or, si un nul suffit aux Grecs pour s’assurer la C3, pour l’OM, la victoire est impérative.

"Il nous reste une chance de disputer la Ligue Europa, a-t-il dit. Le premier défi sera de démontrer qu’on est capable de faire beaucoup mieux que ce qu’on a fait jusqu’à maintenant, a-t-il appuyé à notre micro. Cela va se jouer lors des deux derniers matches, mais ça doit commencer par une victoire contre l’Olympiacos. On va prendre de l’expérience pour la suite, mais oui, on a fait beaucoup d’erreurs. Je suis le premier responsable."

QM