RMC Sport

Porto-OM: Villas-Boas n’a "pas du tout" la pression en Ligue des champions

L’OM va jouer sa survie en Ligue des champions à Porto (mardi à 21h, en direct sur RMC Sport). Une défaite au Portugal anéantirait quasiment les chances de qualification du club phocéen.

De la pression à l’OM en Ligue des champions ? "Non, pas du tout. Je n’ai pas ce type de pression de la part de ma direction. Notre pression, c’est de s’établir dans cette compétition sur plusieurs années, pas pour être performant en y retournant après sept ans", a décrit le technicien portugais André Villas-Boas, au micro de RMC Sport ce lundi. Le club phocéen s’apprête pourtant à prendre un virage dans sa saison européenne à Porto, la ville natale de son entraîneur, dont le retour pourrait tourner au cauchemar. 

Défait à deux reprises sans marquer le moindre but (1-0 contre l'Olympiacos, 3-0 contre Manchester City), l’OM pourrait dire adieu à ses chances de qualification pour les huitièmes de finale de la compétition en cas de nouvelle défaite ce mardi soir (coup d’envoi à 21h, en direct sur RMC Sport 1). "C’est la dernière opportunité, oui, a abondé Villas-Boas. Avec notre histoire, on est obligé évidemment de rêver haut. Notre objectif de se qualifier pour les huitièmes reste intact. Ça dépend de demain. Si c’est une défaite, ça peut être la fin de cette opportunité."

Payet: "Une double confrontation décisive"

"La pression, je pense qu’on l’a depuis le début, a confié pour sa part Dimitri Payet à RMC Sport. C’est vrai que ce match est décisif, dans la mesure où ne pas prendre de point ici nous condamnerait à finir sans qualification. On a vraiment à cœur de continuer cette aventure. Ça passe par un résultat demain." Ce qui pend au nez des Marseillais, c’est aussi l’humiliation qui pourrait accompagner un troisième revers cette saison, synonyme de douzième défaite consécutive en C1. Un triste record, détenu par Anderlecht, que les coéquipiers de Payet feront tout pour éviter. 

"On n’en a pas spécialement parlé (de cette statistique), a assuré le Réunionnais. Beaucoup l’ont vue. Ça ne change rien dans le fait qu’on a à cœur de prendre des points. On aurait pu le faire dans le premier match (contre l’Olympiacos, défaite 0-1). Malheureusement, on a manqué de concentration sur la fin de match. Contre City (défaite 0-3 au Vélodrome), c’était plus compliqué. C’est une équipe qui est vraiment au-dessus de nous. On a une double confrontation contre Porto qui va être décisive pour nous."

QM avec T.M