RMC Sport

PSG-Arsenal : entre Ben Arfa et Emery, le malaise est déjà profond

Hatem Ben Arfa (PSG)

Hatem Ben Arfa (PSG) - AFP

Unai Emery a décidé de ne pas convoquer Hatem Ben Arfa pour le match de Ligue des champions entre le PSG et Arsenal, ce mardi soir au Parc des Princes (20h45). Un choix sportif de l’entraîneur espagnol, qui surprend beaucoup l’entourage de l’international français.

PSG-Arsenal… sans Hatem Ben Arfa. Il a été présenté comme la principale recrue de l’été parisien, après une brillante saison à Nice (17 buts, 6 passes en L1). Il est très attendu par tous les observateurs français, excités par la possibilité qu’il ait enfin passé ce cap pouvant en faire un grand joueur. Mais il ne sera ni sur la pelouse du Parc des Princes, ni même sur le banc de touche, pour les débuts du club parisien en Ligue des champions cette saison ce mardi soir. Hatem Ben Arfa ne fait pas partie des 18 joueurs retenus pour la réception d’Arsenal.

Un choix sportif d’Unai Emery, qui n’a même pas prévenu Hatem Ben Arfa avant l’annonce du groupe. L’international français (15 sélections, 29 ans) n’est pas diminué. Il avait d’ailleurs participé normalement à la séance d’entraînement de ce lundi. Mais l’entraîneur espagnol du PSG considère que d’autres joueurs sont plus compétitifs et méritent davantage de figurer dans le groupe pour ce rendez-vous face aux Gunners.

Lucas, Angel Di Maria, Javier Pastore (de retour de blessure) et même Jesé, pourtant en difficulté face à Saint-Etienne vendredi dernier (1-1), devancent donc Hatem Ben Arfa dans l’esprit du technicien basque. Au sein du staff parisien, l’ancien Lyonnais et Marseillais est également jugé encore en surpoids.

A lire aussi >> PSG-Arsenal : Nicolas Anelka s’attend à "un choc d’attaque"

L’entourage de Ben Arfa abasourdi

Après lui avoir envoyé deux avertissements la semaine dernière, sur RMC ("Il doit travailler plus") et en conférence de presse ("Il doit plus combiner avec ses partenaires"), Unai Emery est donc passé à la vitesse supérieure en sortant Hatem Ben Arfa du groupe. Cela ressemble à un carton rouge. Reste à voir la durée de la suspension… Le malaise est en tout cas très profond entre Unai Emery et Hatem Ben Arfa.

Ce n’est pas (encore ?) la guerre, mais l’entourage d’Hatem Ben Arfa a été abasourdi en apprenant qu’il ne disputerait pas le match face à Arsenal et estime que cette décision est injuste. Comme ses proches, qui l’estiment compétitif et ont jugé qu’il avait fait un bon match contre Saint-Etienne, le joueur est très surpris et se mure dans le silence. Il n’avait pas imaginé de tels débuts au PSG. En seulement deux mois, Hatem Ben Arfa et Unai Emery se retrouvent au bord de la rupture.

La rédaction avec MBo