RMC Sport

PSG-Atalanta: Tuchel félicite son équipe pour avoir provoqué "la chance"

S'il reconnaît que le PSG a eu un peu de "chance" dans le scénario fou qui l'a vu renverser l'Atalanta Bergame (2-1) mercredi en quart de finale de la Ligue des champions, Thomas Tuchel estime surtout que son équipe a su la provoquer.

Il le reconnaît lui-même. Pour Thomas Tuchel, il y a bien une petite part de chance dans la victoire du PSG mercredi contre l’Atalanta Bergame (2-1), synonyme de qualification pour les demi-finales de la Ligue des champions. Menés 1-0, ses joueurs ont décroché leur billet pour le dernier carré à l’arrachée grâce à des réalisations de Marquinhos (90e) et Eric Maxim Choupo-Moting (93e). Deux buts en très exactement 149 secondes pour un scénario totalement fou au stade de la Luz de Lisbonne.

"Les dernières minutes étaient incroyables. Je ne peux pas décrire, c’était vraiment un grand soulagement. A mon avis, c’est mérité. Quand tu marques deux buts très, très tard, c’est aussi de la chance. Mais vous le savez bien, on l’a toujours dit, sans chance dans le football ce n’est pas possible", a analysé Tuchel sur le site du PSG. "Dans les matchs décisifs, de ce niveau et très serrés, on doit avoir de la chance dans une compétition comme ça. De l’autre côté, on doit aussi mériter la chance et forcer la chance. L’équipe a été extraordinaire. Elle n’a jamais arrêté de pousser, attaquer et croire que c’était possible", a poursuivi le technicien allemand.

La conviction que son équipe allait marquer

Au micro de RMC Sport, il a également expliqué après la rencontre avoir toujours cru en un renversement de situation. "Oui j'ai douté, jusqu’à la 88e minute où il y avait 1-0, je suis réaliste, ça pouvait arriver qu'on ne marque pas. Mais je n'avais pas le sentiment qu'on n'allait pas marquer. Jamais. J'ai toujours eu l'impression qu'on allait le faire. J'ai dit à mes assistants que si on marquait un but, on en marquerait un deuxième ensuite. C'était mon sentiment. On a fait un très bon match, notre victoire est méritée", a détaillé celui qui est devenu le premier entraîneur à guider Paris en demi-finales de la Ligue des champions sous l’ère QSI.

Prochain objectif: sortir mardi prochain (en exclusivité sur RMC Sport) l’Atlético de Madrid ou Leipzig pour atteindre la finale.

>> La Ligue des champions est à suivre en exclusivité sur RMC Sport, cliquez ici pour vous abonner à nos offres

RR