RMC Sport

PSG-Barça : les souvenirs de Luis Fernandez

-

- - -

Luis Fernandez était l’entraîneur du PSG lorsque le club de la capitale a éliminé le FC Barcelone en quart de finale de la Ligue des champions en 1995. Il raconte ses souvenirs, à deux semaines et demie des retrouvailles.

L’exploit du PSG en 1994-1995

« Ce PSG-Barcelone va me rappeler celui de 1995, en quarts de finale de Ligue des champions. Johan Cruyff était l’entraîneur du Barça. On avait fait match nul 1-1 au Camp Nou. On avait encaissé un but casquette (Lama contre son camp, ndlr). George Weah avait égalisé. Au retour, on pouvait s’attendre à tout. Ils ont pris le jeu à leur compte, ils nous ont malmenés et ont marqué un but par Bakero. Là, je me suis que ça allait être difficile mais Rai égalise et Vincent Guérin inscrit le deuxième but. On a réalisé un exploit car c’était la Dream Team de Cruyff. Il était venu me saluer après le match avec beaucoup d’humilité, ça m’avait marqué. »

Johan Cruyff

« J’ai toujours été fan de Johan Cruyff. Quand je suis devenu entraîneur, j’ai lu tout ce qu’il disait dans les médias. Je me suis vachement inspiré de lui. Il a son style de jeu. Il jouait avec deux ailiers et prônait un football spectaculaire avec pas mal de buts. Le croiser et pouvoir bavarder avec lui au match aller à Barcelone a été pour moi un grand moment. Cruyff fait partie des cinq joueurs qui ont marqué l’histoire du football. »

PSG-Barcelone 2013

« C’est une belle affiche. Le Barça est ce qui se fait de mieux sur le plan européen avec le Real Madrid. Du côté du PSG, on aurait préféré avoir cette rencontre le plus tard possible, en demie ou en finale. Ce quart de finale est quand même hyper attrayant. »

Les chances du PSG

« Si c’est le même Barcelone que face au Milan AC au match retour (4-0), ça me paraît difficile pour le PSG. Si c’est celui du match aller (2-0), on peut espérer. Le Barça est favori. Ils survolent le championnat espagnol. Après la défaite contre Milan, on pensait qu’il était pourtant en fin de cycle, qu’il était fatigué. Mais on a retrouvé, au match retour, une équipe fantastique. Le PSG a-t-il les moyens de rivaliser ? Ce sera très dur. Il y a quelques années, on pensait que Lyon avait ses chances mais il avait finalement été éliminé (en 8e de finale en 2008-09). Le PSG n’a pas suffisamment d’argument et d’expérience pour battre cette équipe du Barça. »

Lionel Messi

« Messi, qui a déjà quatre Ballons d’Or, vient de se réveiller. Quand le Ballon d’Or ne dort pas, ça fait mal. »

La suspension de Zlatan

« C’est dommage pour le PSG qu’Ibra ne puisse pas jouer ce match aller. C’est même un gros coup dur. C’est une grosse absence. Quand il est là, il apporte. Pour le match retour, il y aura une certaine motivation. Il n’a pas quitté ce club dans les meilleures conditions. On lui a demandé de partir. Il en avait après Guardiola et il n’est plus là. Zlatan fera le maximum. »

Luis Fernandez