RMC Sport

PSG-Bruges: "Aucune équipe ne gagne la Ligue des champions en novembre", rappelle Tuchel

Interrogé sur les chances de victoire finale en Ligue des champions, après trois premiers matchs réussis par le PSG et à la veille de la réception du Club Bruges (mercredi soir 21h, sur RMC Sport 1), Thomas Tuchel a tenu à relativiser et refuse de s'enflammer.

Seule équipe à ne pas avoir encaissé de buts sur ses trois victoires lors des matchs aller de la Ligue des champions, alors que d'autres grands clubs rencontrent des difficultés, le Paris Saint-Germain a-t-il les armes pour aller bout et soulever le trophée tant convoité? Interrogé à ce sujet en conférence de presse, à la veille de la réception du Club Bruges au Parc des Princes (coup d'envoi à 21h, sur RMC Sport 1), Thomas Tuchel a joué la carte de l'ironie avant de souligner que la vérité de la première partie de saison n'était pas celle de la deuxième qui inclut la phase finale de la compétition.

"Chaque saison est une saison pour gagner ! (...) On est en novembre. Aucune équipe n'a gagné la Ligue des champions en novembre", a souligné le technicien allemand, avant de prendre exemple sur le triplé du Real Madrid entre 2016 et 2018.

"Le Real Madrid a fait beaucoup de choses en Ligue des champions, mais n'a jamais gagné en novembre ou en décembre. C'est pour cela qu'on doit rester les pieds sur le terrain (sic), rester modestes et ne pas trop penser à gagner. Pour nous, c'est un grand défi", a-t-il rappelé.

>> Abonnez-vous aux offres RMC Sport pour regarder les matchs de la Ligue des champions

Pas obnubilé par la victoire finale

Ensuite interrogé sur son rapport personnel à cette quête du succès suprême, Thomas Tuchel a répondu dans le même esprit, estimant que le club, les joueurs et le staff ne devaient pas être obnubilés par cet objectif: "Si nous jugeons tous les coachs et toutes les équipes par rapport au fait de gagner la Ligue des champions, cela signifie qu'il y a beaucoup de déceptions. Parce que chaque saison, il n'y a qu'un seul vainqueur. Et il y a beaucoup d'équipes capables de la gagner".

Et de conclure: "Le PSG, pour l'instant, ne l'a pas remportée. Donc nous ne pouvons pas perdre la tête ou perdre du sommeil pour ce seul objectif de victoire. Je perds mon sommeil lorsque l'on joue mal ou quand je n'ai pas la solution pour le prochain match. C'est important d'y aller étape par étape, de ne pas commencer à rêver et de ne pas nous mettre une énorme pression".

JA