RMC Sport

PSG-Leipzig: "Toute ma famille supporte Paris", explique Konaté

Le PSG va accueillir Leipzig, ce mardi au Parc des Princes, pour un match décisif de Ligue des champions (21h sur RMC Sport 1). L’occasion pour Ibrahima Konaté d’évoluer face au club de sa ville natale. En sachant que ses proches vibrent tous pour le maillot rouge et bleu.

Ça va être un moment très particulier pour lui. Forcément. Ibrahima Konaté s’apprête à défier le PSG en Ligue des champions, ce mardi au Parc des Princes (21h sur RMC Sport 1). Une affiche décisive dans la course aux 8es de finale qui ne laisse pas le défenseur de Leipzig indifférent. Le joueur de 21 ans, qui sera aligné en charnière centrale aux côtés de Dayot Upamecano, est né dans la capitale. Il y a grandi et découvert le foot.

Après avoir vécu entre le XVe et le XIe arrondissement, il a porté les couleurs du PUC (Paris Université Club) et du Paris FC. En croisant souvent la route du plus grand club de la région. "J’ai beaucoup joué face au PSG dans les derbies avec le PFC, explique-t-il à L’Équipe. Et avant le match aller (remporté 2-1 par Leipzig au début mois, ndlr), je n’avais jamais gagné. En jeunes, il y avait Guendouzi, Zagadou, Soumaré, Bernede, Nsoki, ils étaient forts."

"Depuis le tirage, ils me mettent la pression"

Même s’il a été formé à Sochaux, avant de s’exiler en Allemagne à l’été 2017, Konaté garde une affection particulière pour le PSG. Une équipe encouragée avec ferveur par les siens: "Paris, c’est ma ville natale. Toute ma famille et mes amis supportent Paris. Depuis le tirage, ils me mettent la pression. Je les voyais pendant le Final 8. J’étais blessé et je leur demandais: ‘Si j’avais joué, vous auriez été pour moi?’ Ils bégayaient tous."

A Lisbonne, les partenaires de Marquinhos avaient surclassé Leipzig (3-0) pour s’offrir la première finale de C1 de leur histoire. Reste à savoir comment réagira le clan Konaté si Ibrahima et ses partenaires parviennent à éliminer le PSG dès la phase de poules. Déjà battus deux fois en trois journées, les joueurs de Thomas Tuchel sont dans l'obligation de l'emporter pour ne pas voir les 8es de finale s'éloigner dangereusement. 

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Rédacteur