RMC Sport

PSG-Manchester United: un premier gros coup d’arrêt pour Mbappé

Buteur lors du 8e de finale aller à Old Trafford, Kylian Mbappé est passé à côté de son match lors du 8e de finale retour de Ligue des champions cauchemardesque contre Manchester United, mercredi au Parc des Princes (1-3). A 20 ans, le champion du monde vit le premier gros échec de sa fulgurante carrière.

Kylian Mbappé devra encore attendre un peu avant de remporter, un jour peut-être, la Ligue des champions. Le champion du monde suivra encore les quarts de finale de la C1 devant sa télé. Comme l’an passé après l’élimination face au Real Madrid, déjà en 8e de finale. Etonnamment, c’est l’année de la remontada, il y a deux ans, qu’il a réussi à se hisser jusqu’en demi-finales de la prestigieuse coupe européenne.

Mais c’était avec l’AS Monaco, face à la Juventus de Gianluigi Buffon. Depuis, le Parisien a gravi quatre par quatre les marches de la gloire, effacé les records, remporté la Coupe du monde... Mais face à Manchester United (1-3), mercredi soir au Parc des Princes, c’est de très haut qu’il est tombé. Pour la première fois de sa carrière.

Encore des manques en pointe

Buteur à Old Trafford (0-2) et passeur décisif sur le but de Juan Bernat au Parc, il a été incapable de "tuer" le match face aux Red Devils. La faute à son manque de réussite à l’image de ce duel manqué avec De Gea en fin de rencontre mais aussi d’un poste d’avant-centre qu’il ne maîtrise pas encore complètement malgré ses progrès. "Il a beaucoup dézoné, la pointe de l’attaque était orpheline", remarque Emmanuel Petit.

Pour Christophe Dugarry, Tuchel a commis une erreur en ne faisant pas entrer Edinson Cavani plus tôt. "Il fallait remettre Mbappé sur le côté, soupire Duga. Luke Shaw est plus gros que moi! Tu mets Mbappé face à Luke Shaw, tu te rends compte de ce qui peut se passer? Tuchel a manqué d’inspiration."

Sagnol: "Ronaldo ne marquait pas 50 buts avec des peintres à côté de lui"

L’histoire retiendra que Kylian Mbappé a souffert de l’absence de l’Uruguayen et surtout de Neymar. Deux manques qui pèsent quand on prétend à devenir l’un des plus grands joueurs de la planète. "Cristiano Ronaldo ne marquait pas 50 buts avec des peintres à côté de lui, signale Willy Sagnol qui pointe du doigt Draxler "aux abonnés absents".

Il avait Benzema, Bale, Isco, Modric… Ronaldo tout seul, il marquera beaucoup moins de buts. Mbappé c’est pareil." Privé de Ligue des champions, le Parisien peut encore se consoler avec un 3e titre de champion de France consécutif et, peut-être, une deuxième Coupe France. Mais en l’absence d’une grande compétition internationale cet été, l’année 2019 risque déjà d’être un peu longue pour le surdoué de Bondy...

AB