RMC Sport

PSV-Monaco: les Monégasques réveillés en pleine nuit par des feux d’artifice devant leur hôtel

Les joueurs de l’AS Monaco ont vu leur sommeil perturbé la nuit dernière avant leur déplacement décisif dans l’antre du PSV Eindhoven, ce mardi, en match retour du 3e tour préliminaire de la Ligue des champions (20h30). Des ultras néerlandais ont tiré des feux d’artifice devant leur hôtel.

Une déflagration, puis une deuxième, une troisième et d’un coup, le ciel noir s’illumine de toutes les couleurs. Dans un vacarme assourdissant. Les joueurs de l’AS Monaco se sont réveillés en sursaut la nuit dernière aux Pays-Bas. Vers 4h du matin, des supporters du PSV Eindhoven ont tiré de nombreux feux d’artifice juste devant leur hôtel, situé en périphérie de la ville. Les engins pyrotechniques ont été soigneusement installés sur un trottoir face à l’établissement, à côté d’un arrêt de bus.

De quoi perturber le sommeil des partenaires de Wissam Ben Yedder, qui ont rendez-vous au Philips Stadion, ce mardi, en match retour du 3e tour préliminaire de la Ligue des champions (20h30). Après le nul de l’aller à Louis II (1-1), l’ASM va devoir se montrer solide pour accéder aux barrages de la C1 (face aux Glasgow Rangers ou à l’Union-Saint-Gilloise). Et cet incident nocturne pourrait laisser des traces.

Une action revendiquée par un groupe ultra

Face à l’ampleur du dérangement, Nice Matin explique que le service de sécurité du club du Rocher, accompagné par celui de l’hôtel, a dû sortir pour intervenir. L’opération de déstabilisation a été menée par les Young Ultras Eindhoven. Le groupe a revendiqué les tirs de feux d’artifice sur son compte Instagram. Avec un message provocateur: "4h, l’heure de se réveiller AS Monaco". Une plaisanterie qui n’a évidemment pas amusé l’équipe de la Principauté, qui a fait remonté l'incident auprès de l'UEFA, explique Nice Matin.

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Journaliste RMC Sport