RMC Sport

Séville-OL : Samir Nasri, la recrue qui échappe à Jean-Michel Aulas

Jean-Michel Aulas

Jean-Michel Aulas - AFP

Alors que l’Olympique Lyonnais se rend sur la pelouse du FC Séville ce mardi soir en Ligue des champions, le président rhodanien Jean-Michel Aulas a rappelé toute l’admiration qu’il porte au nouveau meneur de jeu du club andalou Samir Nasri. Un joueur qu’il aurait aimé voir dans son effectif mais…

Samir Nasri ne jouera peut-être jamais à Lyon. Arrivé cet été au FC Séville, l’ancien meneur de jeu de Manchester City a pourtant un grand fan au Parc OL. Jean-Michel Aulas, le président de l’Olympique Lyonnais, a toujours admiré la technique fine et la vision du jeu de l’ancien Marseillais.

Alors que son équipe défie les triples vainqueurs en titre de la Ligue Europa mardi soir en Ligue des champions, JMA est le premier à se réjouir du retour en forme du Français. « Ça ne m’étonne pas. L’an passé il était dans un contexte psychologique qui ne lui était pas favorable. Mais à chaque fois que je suis allé voir un match de Manchester City, on m’a parlé de lui comme d’un joueur avide de revanche. Séville lui offre la possibilité de la prendre. »

A lire aussi>> Ligue des champions, Samir Nasri : "Fat Sam" déjà vu comme le "guide" du FC Séville

Aulas : « J’ai beaucoup aimé Samir »

L’Olympique Lyonnais aurait pu lui donner cette chance. Cet été, sur SFR Sport 1, le boss de l’OL lâchait un brin fataliste : « Je crois qu’il est déjà en contact avec Séville » lorsqu’on lui évoquait la possibilité de relancer Samir Nasri, sur le départ chez les Citizens. Ce lundi, à la veille des retrouvailles, JMA en a dit plus : « J’ai beaucoup aimé Samir. On avait même discuté à un moment pour voir dans quelle mesure il aurait pu venir à Lyon. »

En 2008 lorsque le Sévillan portait les couleurs de l’OM, un échange avec Hatem Ben Arfa avait été à l'étude. Il s’est soldé par un échec même si Ben Arfa a fini par rejoindre Marseille. « Il semble acquis que Samir s'en aille vers Arsenal cet été », avait regretté Aulas dans les colonnes de la Provence. Allez, Jean-Michel, la prochaine sera la bonne.

En vidéo>> Passe d’armes entre Daniel Riolo et Jean-Michel Aulas

AB avec EJ à Séville