RMC Sport

Tottenham-Manchester City: Pochettino veut des Spurs "agressifs"

A la veille du quart de finale aller de Ligue des champions Tottenham-Manchester City (21h, en direct sur RMC Sport1), l’entraîneur des Spurs, Mauricio Pochettino, a tenu un discours ambitieux. Et réclame un état d’esprit conquérant de ses joueurs.

L'entraîneur de Tottenham Mauricio Pochettino a demandé lundi à ses joueurs "d'être agressifs et de dominer" Manchester City mardi en quart de finale aller de la Ligue des champions (en direct sur RMC Sport1). "Ça va être un match très difficile. Manchester City est l'une des meilleures équipes d'Europe, sans parler de l'Angleterre. Nous allons commencer le match en essayant d'être agressifs et de dominer", a insisté le technicien argentin en conférence de presse. "Nous avons eu le temps de nous préparer et nous avons parlé de différentes situations qui peuvent survenir très tôt. (...) Nous voulons commencer sur un rythme élevé", a-t-il continué.

"Un des matches les plus importants pour moi en tant qu'entraîneur"

"Demain, nous allons être agressifs et essayer de jouer et de les battre", a-t-il insisté. "Si les équipes sont proches, la première chose à faire est de courir. Des joueurs comme David Silva, Bernardo Silva, Sterling ou Agüero ont une qualité incroyable, mais d'abord ils courent", a assuré Pochettino. La rencontre de mardi sera le premier match européen à être organisé au flambant neuf Tottenham Hotspur Stadium de 62.062 places, inauguré mercredi en Premier League. "Ce n'est que notre deuxième match dans le nouveau stade. C'est une compétition différente mais nous espérons que l'ambiance nous aidera. Je pense que c'est l'un des matches les plus importants pour moi en tant qu'entraîneur", a commenté Pochettino. "Nous allons jouer un quart de finale, pas un match amical. Les grandes équipes et les joueurs adorent jouer ces matches. Nous devons rivaliser avec City sur chaque situation", a-t-il ajouté.

>> Pour suivre toute la Ligue des champions en exclusivité, abonnez-vous à RMC Sport par ici

AB avec l'AFP