RMC Sport

Valence-PSG : Toutes les infos de l'après-match

-

- - -

Vainqueurs 2-1 les Parisiens ont certes mis les chances de leur côté pour le match retour, mais devront éliminer Valence sans Ibrahimovic, expulsé en fin de match.

Toutes les déclarations d'après-match

Les déclarations d'Adil Rami après la rencontre sur les "dollars" du PSG n'ont pas beaucoup plu, notamment sur les réseaux sociaux. Tellement que le défenseur de Valence a pris le temps de mettre les choses au clair.

Quand j ai dis que les dollars on gagné , j ai voulu dire que c était un très très bon recrutement qu a effectué le PSG alors bravo a vous !
— rami adil(@ramiadil2304) February 12, 2013

00h12 - Leonardo : « Comme c’est Ibra, c’est rouge direct »

« Je peux même pardonner le but qui était normal, qui était bon. Mais l’expulsion, ça n’est pas Ibra, ça n’est pas rouge, pestait Leonardo. Comme c’est Ibra, c’est rouge direct, automatique, parce qu’il est grand, parce qu’il a une étiquette parce qu’il a été déjà expulsé et alors on lui donne le rouge. Et ça me gêne. Ca me gêne parce que c’est un autre joueur, c’est seulement faute. Peut-être que c’est faux. Mais rouge direct c’est trop. Et c’est injuste.»

00h02 - Benarbia : « Paris m’a bluffé »

« En plus d’avoir fait son meilleur match depuis la reprise en main de QSI, les Parisiens ont été très complets. Ils m’ont bluffé ! Quand Paris a tiré Valence, je m’étais dit qu’on verrait peut-être les limites de l’équipe de Carlo Ancelotti. Et bien non, confie notre consultant foot. Les Espagnols ont vraiment eu du mal à résoudre les problèmes posés par le PSG. Le match n’était pas qu’une succession de contre-attaques ne concernant que certains joueurs offensifs, mais un accomplissement collectif. Sans deux pointures comme Thiago Motta et Thiago Silva, paris a « bouffé » Valence, Soldado n’a pas touché un ballon, le milieu de terrain était contenu… Paris a joué à l’image de Pastore, qui a été énorme offensivement, défensivement et tactiquement. Lui, Ibra, Lavezzi et Lucas ont bougé cette équipe de Valence. »

23h55 - Matuidi : « On aurait signé tout de suite… »

« On a fait une mi-temps, il y en aura une deuxième. On a fait le maximum pour arriver au Parc avec un avantage et c’est chose faite. Ce n’était pas un match facile, c’est la Ligue des champions, mais si on nous avait dit avant le match qu’on pouvait gagner à Mestalla, on aurait signé tout de suite. On est donc très contents par rapport à ça même s’il y a quelques bémols avec le but encaissé à la fin et le carton rouge. On va essayer d’être aussi costaud à domicile et de ne pas perdre. »

23h52 - Sakho : « Savourer cette victoire »

« On a gagné en marquant deux buts à l’extérieur. C’est dommage de concéder un but en fin de rencontre. Quand on regarde la physionomie du match, on aurait pu mener 3-0. Au final on se retrouve à 2-1 et un carton rouge. Il faut savoir rester lucide et savourer cette victoire, a déclaré Sakho. C’est une victoire qui fait du bien. »

23h41 - Rami : « Les dollars ont parlé »

« C’était un match très difficile. Paris était présent aujourd’hui. C’est l’un des plus gros matchs qu’ils aient faits depuis le début de la saison. Les dollars ont parlé, ça s’est vu. Ils ont été meilleurs que nous, a reconnu le défenseur au micro de Canal +. C’était très dur de trouver des espaces offensivement. Dans le championnat espagnol, il y a plus d’espaces. Mais rien n’est joué. »

23h20 - Benarbia : « Valence ne savait plus quoi faire »

Ali Bernarbia, ancien milieu du PSG et membre de la Dream Team RMC Sport a salué la performance du PSG ce soir face à Valence (2-1). « C’était un gros rendez-vous. Ils ont été complets pendant pratiquement 90 minutes. Valence a eu du mal à répondre dans tous les secteurs. On n’a pas seulement des contre-attaques de Paris, avec seulement quelques joueurs de bons. Là, sans deux pointures comme Thiago Motta et Thiago Silva, ils ont « bouffé » le milieu de Valence, apprécie Benarbia. Et Pastore, qui a été énorme ce soir, Ibra, Lavezzi, Lucas ont bougé cette défense de Valence qui ne savait plus quoi faire. »

23h05 - Valence-PSG : Les notes des Parisiens

Vainqueur 2-1 sur la pelouse de Mestalla, mardi soir à l’occasion de son huitième de finale aller, le PSG a pris une option sur la qualification. Un succès obtenu derrière les belles performances de Lucas, Lavezzi ou encore Pastore.

23h03 - Valence – PSG : Paris prend une option

Impérial sur la pelouse de Valence (2-1), en huitième de finale de la Ligue des Champions, le PSG a pris une bonne option sur la qualification après le match aller. Proches du 3-0, les Parisiens pourront toutefois regretter le but encaissé en fin de rencontre. Tout comme le rouge d’Ibrahimovic.

23h00 - Larqué : « Le PSG a joué un vrai match de haut niveau »

« J’ai beaucoup aimé le PSG. Ils ont joué un vrai match de haut niveau, en faisant les choses qu’il fallait faire au bon moment, commenté Cap’tain Larqué. J’ai beaucoup apprécié que chacun reste dans son rôle au niveau défensif. On a très peu vu Maxwell et Jallet devant. On a vu des garçons jouer très rapidement. Les trois hommes qui habituellement attendent le ballon, ils se sont dépouillés. Lucas, Pastore et Lavezzi ont fait un match de très haut niveau. »

22h54 - PSG : Beckham, supporter de luxe

Arrivé auprès du groupe parisien dans la matinée, puis présenté à ses nouveaux coéquipiers, David Beckham a ensuite assisté des tribunes à la victoire du PSG à Valence. Pas encore sur le terrain mais toujours au centre des conversations.

22h53 - Suivez l'après-match dans l'After sur RMC !

22h50 - Le PSG prend une option

Le PSG a réalisé une très belle opération ce mardi soir en allant s’imposer (2-1) sur la pelouse de Valence en 8e de finale aller de la Ligue des Champions au terme d’une rencontre enlevée et pleines d’occasions. Parfois inconstants en Ligue 1, les hommes d’Ancelotti ont frappé un grand coup et entrevoient déjà les quarts de finale. Jamais une équipe française n’avait imposé sa loi sur la pelouse de Mestalla. Mais les Parisiens, emmenés par un Lucas Moura intenable en première période, ont rapidement pris les devants, d’abord par Lavezzi, à la conclusion d’un superbe une-deux avec Pastore (10e). Ce même Pastore qui peu avant la pause a parfaitement repris un service en retrait de Moura (42e). 2-0 à la mi-temps, la messe était pratiquement dite. Au retour des vestiaires, les Parisiens ont plusieurs fois manqué le 3-0 mais se seront également faits quelques frayeurs avant un final de feu. Rami viendra d'abord redonner un peu d’espoir aux Espagnols (90e), puis Ibra se fera expulser une minute plus tard. 2-1, l’opération est un peu moins belle, mais Paris s’est tout de même largement rapproché des quarts.

RMC Sport