RMC Sport

Vasilyev : "Le moment est venu de mettre en place l’arbitrage vidéo"

Vadim Vasilyev

Vadim Vasilyev - AFP

Remonté après la défaite de Monaco à Valence (3-1) ce mercredi en barrage aller de la Ligue des champions, Vadim Vasilyev s’en est pris à l’arbitrage. Sans oublier de relever les lacunes défensives de son équipe. Mais le vice-président de l’ASM veut encore y croire pour le retour.

Quel est votre sentiment après cette défaite 3-1 à Valence ?

Je suis évidemment déçu. Je pense qu’on n’a pas mérité de perdre ce match. Il faut maintenant se concentrer sur le retour. On y croit. Ce sera très difficile mais ce n’est pas perdu. J’espère aussi que les supporters seront nombreux au stade Louis-II pour soutenir Monaco comme les supporters de Valence ont soutenu leur équipe ce soir.

Vous avez le visage très fermé, on vous sent un peu en colère…

Je repense au penalty qui n’a pas été sifflé en notre faveur. Le cinquième arbitre était à un mètre de la faute. Cela sert à quoi si c’est pour faire ça ? Après le match contre la Juventus la saison dernière, je l’avais déjà dit et je le répète : le moment est venu de mettre en place l’arbitrage vidéo. Les enjeux sont très hauts et on ne peut pas permettre cela. J’espère que l’arbitrage du match retour sera meilleur.

Pourquoi Monaco peut-il y croire avant le retour ?

Parce que nous avons de la qualité offensive. On la voit tous. On a aussi l’envie et l’état d’esprit pour aller chercher cette victoire. Ce soir, nous avons fait quelques erreurs graves en défense et nous avons été pénalisés. Mais quand on regarde le match, une chose est claire, c’est qu’on n’a pas mérité de perdre. Le foot n’est pas une science exacte, c’est toujours un peu de chance et on a été malheureux ce soir.

la rédaction avec Y.P. à Valence