RMC Sport

Zubar a la recette

Ronald Zubar

Ronald Zubar - -

L’ancien défenseur de l’OM, aujourd’hui à Wolverhampton, a fait chuter Manchester United en Premier League il y a quelques semaines. Il livre les clés d’un succès dont les Marseillais pourraient bien s’inspirer demain en 8e de finale aller de la Ligue des Champions.

En 39 matches officiels, Manchester United n’a perdu que deux fois cette saison. La première à West Ham (4-0), en quarts de finale de la Coupe de la League, avec une équipe bis. La seconde à Wolverhampton (2-1) en championnat, le seul véritable faux pas des Red Devils depuis l’été dernier. Une défaite surprise que Ronald Zubar n’a pas oubliée. L’ancien défenseur de l’OM, installé dans le centre de l’Angleterre depuis un an et demi, était titulaire avec « les Loups » ce jour là. Et il n’en est pas peu fier. « Cette année, Manchester voulait terminer la saison invaincu en championnat. On leur a cassé leur délire », fanfaronne-t-il.

Pour enrayer la machine mancunienne, le natif de Guadeloupe et ses partenaires ont adopté une méthode assez simple. « C’est une équipe qui aime maîtriser son adversaire. Donc il faut jouer assez haut contre eux pour les empêcher d’avoir la possession de balle, détaille Zubar. Même lorsqu’ils menaient 1-0 contre nous, on a continué dans cet état d’esprit. Et ça a payé. A part Rooney qui va au charbon tout le temps, les mecs n’aiment pas trop qu’on leur rentre dedans. Ils peuvent vite s’énerver et perdre leurs moyens. C’est comme ça qu’on a réussi à prendre l’ascendant sur eux. » Un ascendant concrétisé sur deux actions quasi-similaires. « Ils ne sont pas très bien organisés sur coups de pied arrêtés. C’est surprenant pour une telle équipe, mais on a marqué nos deux buts comme ça, poursuit le stoppeur de 25 ans. A chaque fois qu’ils ont dû défendre sur ces phases de jeu, ils ont été en danger. »

« Je suis confiant pour Marseille »

Un constat à méditer pour les hommes de Didier Deschamps. Avec un soupçon d’impact athlétique, un zeste de pressing et une pointe abnégation, ils ont les ingrédients pour réaliser la recette Zubar. En espérant faire vaciller les stars d’Old Trafford ce mercredi (20h45) en 8e de finale aller de la Ligue des Champions. « Je suis assez confiant et optimiste pour Marseille, assure l’ancien Caennais. Par le passé, on avait l’impression que Manchester était un rouleau compresseur. Mais ce n’est plus vraiment le cas. Ils prennent presque un but à chaque match. En contrepartie, ils ont les individualités pour faire la différence à tout moment. Mais avec un Vélodrome en feu et une équipe entreprenante, les Marseillais vont leur poser des problèmes. » Au point de créer l’exploit à leur tour ?

Alexandre Jaquin