RMC Sport

Ligue MPG de l’After (J5) : Rothen invente la défense 100% Rotaldo

After MPG

After MPG - After MPG

On vous résume la journée de la Ligue de l’After : Gilbert Brisbois = Pep Guardiola, Pierre Dorian = Claudio Ranieri et Daniel Riolo = Marcelo Bielsa.

Les résultats du week-end

-
- © -

Qui arrêtera Gilbert Brisbois?

La question est purement réthorique. La réponse est simple : personne et surtout pas Momo Bouhafsi. Entre le leader invaincu et l’avant-dernier du classement, l’affaire n’a pas fait un pli et le petit prince de Breaking Foot est reparti avec sa petite valise sous le bras. Pas de regrets Momo, Gilbert est injouable. Il est d’ailleurs 5492e au classement de La Jungle, où vous pouvez comparer vos scores à ceux des stars de l’After (et à ceux de vos potes ou aux deux si vos potes sont aussi les stars de l’After). C’est pas mal, mais à titre de comparaison, l’équipe RMC Sport qui a pris la tête de la Ligue des rédacs est 2632e. T’inquiètes Gilbert, on te donnera quelques conseils.

>> Venez faire un tour dans la Jungle pour comparer vos scores avec ceux des stars de l'After

-
- © -

Pierre Dorian est un génie (ou alors le plus grand imposteur de l’histoire de ce jeu)

On en a connu des histoires de Cendrillon dans le foot, mais celle qu’est en train de vivre Pierre Dorian dépasse tout. Rhabillez vous Leicester et Calais, le Spartak Motmartre arrive. Souvenez-vous, la semaine dernière, il avait réussi à gagner en laissant Meunier (auteur d’un doublé) sur le banc. Cette fois encore victoire sans ciller 3-1 face à Jérôme Rothen et Cavani. Il faut dire que le nouveau co-entraîneur du Plessis Robinson a réussi l’exploit d’aligner une défense 100% Rotaldo. Résultat, deux buts MPG et 1 CSC de Rotaldo. En 5 journées, Pierre Dorian a marqué 2 buts réels et 6 MPG. Génie, on vous dit.

>> Souvenez vous la semaine dernière: Ligue MPG de l'After (J4), ivre, il laisse Thomas Meunier sur le banc

-
- © -

Daniel Riolo gagnera-t-il un match avant Marcelo Bielsa ?

Très intéressante tactique bielseque de notre Loco à nous, Daniel Riolo, qui, revendiquant le retour à une pureté originelle du football qui se jouait à 11 contre 11 et basta, a décidé de laisser complètement tomber jusqu’au concept même des remplaçants. Bon ben bilan trois Rotaldo et un csc Rotaldesque. Le pire dans tout ça ? Jean-Louis Tourre n’avait même pas besoin de ça puisqu’il avait marqué avec ses deux pépites recrutées pas cher et qui vont exploser dans des grands clubs, Lees-Melou et Bourigeaud. Terrible destin que celui de génie incompris.

-
- © -

The Special Mac a perdu la formule

En début de saison, ses samouraïs celtes marchaient sur la Ligue de l’After comme les Coréens à la Coupe du monde 2002. Mais depuis deux matchs, il a perdu le bon dosage. Pourtant, comme The Special One, the Spécial Mac n’a pas grand-chose à se reprocher : Un Suarez et une défense à 5 lui offrent deux buts MPG et normalement ça devait suffire sauf que… Crivelli est tellement horrible que Depay sort du banc. Un triplé plus tard, les Samouraïs celtes encaissent leur première défaite de la saison et laissent filer Gilbert Brisbois. Et pendant une semaine, Jonatan McHardy va touiller son whisky en ruminant : Ah si seulement Crivelli avait eu 5!

-
- © -

Ola Viva nous rappelle Arthur Jorge. Et pas la meilleure période

Dans ce qui est clairement le match le plus chiant de la journée, résultat nul entre Nicolas Vilas et la Galette saucisse de Jérôme Thomas. Quelques observations pèle-mêle : Jérôme Thomas aurait pu gagner sur un but MPG de Baal s’il avait un peu plus cru en ses bretons. Il est quand même 3817e sur dans la Jungle, soit le meilleur score de la Ligue sur cette journée. C’est quand même fou qu’il ait pas gagné. Il est d’ailleurs à ça d’envoyer un mail à MPG pour se plaindre. Nicolas Vilas n’a toujours pas gagné. Et ça sera pas pour la semaine prochaine, puisque son seul joueur bankable, Neymar, est suspendu.

-
- © -

Et voilà le classement, que Gilbert ne va pas se retenir de retweeter/claironner/afficher dans l'ascenseur.

-
- © -
PK