RMC Sport

Maradona assure qu'il n'est pas "mourant"

La santé de Diego Maradona, qui vient de quitter son poste d’entraîneur des Dorados de Sinaloa, est l'objet de spéculations ces derniers jours en Argentine. Ses proches démentent qu'il souffre d'une maladie grave et l'ancien joueur a diffusé une vidéo sur les réseaux sociaux.

La santé de Diego Maradona suscite de nombreuses rumeurs en Argentine ces derniers jours. Après avoir quitté son poste d’entraîneur des Dorados de Sinaloa pour s’accorder du repos, la légende argentine a fait l'objet de spéculations selon lesquelles il souffrirait d'un début d'Alzheimer. Des rumeurs aussitôt démenties par son représentant Mattias Morla et l'ancien joueur lui-même dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux. En pointant du doigt les auteurs de ces rumeurs.

"Le mot Alzheimer est pourri, a-t-il lâché sur son compte Instagram. Les personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer meurent. Et je ne suis pas mourant. Parce que ces fils de... disent ça pour créer de la confusion. Je ne suis pas en train de partir."

"Avant d’évoquer les versions selon lesquelles Diego Maradona aurait un début d’Alzheimer, je tiens à préciser que tous les examens médicaux effectués ne donnent aucune indication en ce sens."

L'avocat a d'ailleurs relayé un article du quotidien Clarin, jeudi, qui démonte la thèse d'une maladie grave en publiant le compte-rendu d'un neurochirurgien qui a ausculté l'ancien meneur de jeu argentin.

"M. Diego Maradona suit actuellement un traitement pour difficulté de conciliation et de maintien du sommeil, est-il écrit. Ce problème remonte à plusieurs années d’évolution, il est donc nécessaire d’effectuer chaque année des études neurologiques exhaustives telles que la résonance magnétique cérébrale, l’électroencéphalogramme et les tests neurocognitifs. Actuellement, il fait l’objet d’une amélioration systématique."

Il aurait plusieurs offres entre les mains

Selon le conseiller du Pibe del Oro, ces informations auraient été relayées par "une source malveillante qui cherche uniquement à générer des conflits". Il a confirmé que Maradona avait effectué plusieurs examens médicaux récemment au Mexique et qu’il avait également consulté des psychologues et psychiatres qui n’avaient rien détecté. Il aurait même reçu plusieurs offres pour reprendre son activité d'entraîneur: deux comme sélectionneur de la Bolivie ou du Venezuela et d'autres pour reprendre une équipe au Chili ou aux Etats-Unis. 

Morla a demandé "de la retenue, de l‘affection et du soutien" pour la légende du football argentin qui a récemment sévèrement critiqué la sélection pour son entrée en matière calamiteuse lors de la Copa America. Maradona est resté dans le sud et n’a pas accompagné la sélection au Brésil pour raisons de santé. L’année dernière, il avait fait le déplacement en Russie pour suivre l’Albiceleste lors du Mondial. Son comportement en tribunes avait d’ailleurs été particulièrement remarqué. 

NC