RMC Sport

Martigues: ce que l’on sait sur l’arrivée de Kasia Al-Thani, la princesse qatarie

Baptiste Giabiconi et la princesse Al-Thani

Baptiste Giabiconi et la princesse Al-Thani - FC Martigues

Le FC Martigues a officialisé mardi l’arrivée de la princesse Kasia Al-Thani. La femme de l’un des oncles de l’actuel émir du Qatar va jouer un rôle de partenaire auprès de Baptiste Giabiconi, le président du club de Nationale 2, dont elle est proche. RMC Sport vous en dit un peu plus.

C’est une annonce assez inattendue, portée par un nom de famille qui suscite le fantasme. Le FC Martigues a officialisé mardi l’arrivée de la princesse Kasia Al-Thani en tant que partenaire. Après avoir passé deux jours dans les Bouches-du-Rhône, durant lesquels elle a visité la "Venise Provençale" en bateau et assisté à un match amical entre l’équipe première et la réserve, la femme de l’un des oncles de l’actuel émir du Qatar, Tamim ben Hamad Al-Thani (propriétaire du PSG), a accepté de s’investir dans le club de National 2.

Une arrivée rendue possible par ses liens d’amitié avec Baptiste Giabiconi. Le mannequin, chanteur et comédien, qui a pris la présidence du FC Martigues l’été dernier, a rencontré la princesse qatarie dans le milieu de la mode il y a plusieurs années. Ils sont aujourd’hui très proches. Fort d’un vaste réseau, Kasia Al-Thani adore le foot, le business et les challenges. Elle occupera un poste dans la direction de la future SASP (société anonyme sportive professionnelle), qui est en cours de création et devrait être opérationnelle durant l’intersaison.

Elle souhaite rester discrète

Si son titre exact n’est pas encore défini, la jeune quadragénaire aura, selon les informations de RMC Sport, un rôle de conseillère auprès de Giabiconi. Elle l’aidera à distance à prendre certaines décisions importantes dans la gestion du club. En revanche, elle ne devrait pas intervenir sur le plan sportif et ne viendra que de temps en temps dans le sud de la France. Elle devrait s’exprimer en début de saison prochaine à ce sujet, mais sans trop s’épancher car elle ne souhaite pas être médiatisée.

Martigues reste pour l’instant discret concernant son possible apport financier, même si les ressources de sa nouvelle collaboratrice pourraient évidemment l’aider dans sa quête de développement. En attendant, le binôme Al-Thani-Giabiconi suscite de l’intérêt auprès des sponsors. Des négociations ont été lancées avec plusieurs investisseurs potentiels. L’idée est de faire du FC Martigues, actuel 6e de son groupe de 4e division, un club référence dans la formation et la préformation en France. Et de ramener, à moyen terme, l’équipe première en Ligue 2. Un défi forcément plus simple à réaliser avec un soutien royal.

VIDEO: "Un geste qui restera dans les mémoires", Ronaldo raconte son magnifique retourné acrobatique

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Rédacteur