RMC Sport

Mercato: à la recherche d'un club, Clichy s'entraîne avec Evian

Sans club depuis son départ de l’Istanbul Basaksehir pendant l’été, Gaël Clichy s’entraîne avec le club du Thonon Evian Grand Genève FC, en National 3. Le latéral gauche de 35 ans a confié à RMC Sport ses ambitions pour la suite de sa carrière.

Champion de Turquie au terme de la saison 2019-2020, Gaël Clichy n’a pas souhaité prolonger l’aventure avec le club stambouliote de Basaksehir malgré 45 apparitions et un statut de titulaire indiscutable.

A défaut d’affronter le PSG mercredi prochain en Ligue des champions (18h55, sur RMC Sport 1), l’international tricolore aux 20 sélections s’entretient physiquement avec Thonon Evian Grand Genève, club actuellement en N3 (5e division), en attendant de relever un nouveau défi et a fait le point sur son avenir auprès de RMC Sport.

Clichy a refusé de prolonger en Turquie

Pas de petite musique européenne en ouverture d’une rencontre en milieu de semaine donc pour Gaël Clichy qui sort de plus de 100 matchs avec le club stambouliote dont 17 en Ligue Europa. Et ce n’est pas faute d’avoir vu la direction de Basaksehir tenter de le prolonger. Arrivé sur les rives du Bosphore en 2017, après 14 ans à Arsenal et Manchester City, le défenseur a fait un autre choix de vie.

"J’avais une proposition de deux années supplémentaires à mon bail débuté en 2017, explique le joueur formé à Cannes auprès de RMC Sport. Mais j’ai voulu privilégier la famille et nous avons déménagé à Genève où nous nous sommes installés. En plus, je termine ce passage en Turquie par un titre. Ainsi avec Arsenal et City, je peux dire que dans les trois clubs où je suis passé, j’ai gagné. C’est gratifiant!"

Clichy: "Là en attendant de trouver quelque chose qui me convienne"

Soucieux de poursuivre sa carrière, Gaël Clichy s’est depuis rapproché du club d’Evian pour continuer de s’entraîner et garder la forme. Loin du lustre du monde professionnel, l’ancien latéral des Gunners participe désormais à des séances anonymes avec des joueurs de National 3 dans un centre d’entraînement cosy, avec vue sur le Lac Léman, qui servait, jusqu’à la liquidation du club en 2016, aux professionnels de l’ex-ETG.

"Je suis sur une reprise après un déménagement depuis Istanbul, enchaîne encore l’intéressé. Je suis là en attendant de trouver quelque chose qui me convienne."

Mis dans de bonnes conditions au château de Blonay, Clichy bénéficie même d’une tenue d’entraînement floquée de son numéro fétiche, le 22. Et le vétéran de 35 ans de remercier les coachs locaux pour leur bienveillance: "J’ai demandé au club si je pouvais garder la forme en m’entraînant régulièrement avec le groupe, poursuit le joueur aux 325 matchs de Premier League. Cela se passe bien. Je les remercie tous pour l’accueil et cette possibilité offerte. […] Je suis revenu de Turquie il y a sept semaines et je me disais que les séances en solo et en salle ne remplaceront jamais le terrain. Ici, il y a de belles infrastructures. Je sentais ce besoin et ici, c’est top. L’ambiance est conviviale et tout le monde y gagne. Moi, je garde le rythme avec mes nouveaux coéquipiers. Je partage avec les joueurs mon expérience. Tout est positif."

Clichy souhaite encore jouer deux ou trois ans

Arrivé au sein du club savoyard par l’entremise d’un kiné avec lequel il travaille et garde la forme, Gaël Clichy semble assez clair concernant son avenir. Pour lui, il n’est pas encore question de raccrocher. A l’image de son apport auprès des joueurs du TEGGFC, l’ancien membre de l’équipe de France peut encore transmettre son expérience du plus haut niveau à ses coéquipiers.

"Je sens qu’il y a une petite distance et un respect avec moi. Mais j’essaie qu’on ne voit pas comme l’ex-joueur d’Arsenal et de Manchester City. J’ai le désir de rester au même niveau que tout le monde car on peut toujours apprendre à 35 ans, rappelle encore Gaël Clichy. Je sais que j’ai deux ou trois encore belles années à faire à un certain niveau. J’aimerais rester dans le milieu du foot après ma carrière. J’aurais beaucoup à apprendre dans ce futur."

Clichy: "J’ai quelques pistes et je pense que cela va se décanter"

Soucieux de trouver un défi qui lui permettrait encore d’évoluer à un bon niveau tout en préparant sa future reconversion, le triple champion d’Angleterre (2004, 2012 et 2014) en profite pour passer un message aux clubs susceptibles de l’accueillir.

>> Basaksehir-PSG, c'est mercredi prochain sur RMC Sport

"Je cherche toujours un club et j’ai aussi ce désir de redonner au foot ce qu’il m’a donné, conclut le défenseur. Et pour le coup, c’est très très bien ici. Il y a pas mal de jeunes dans ce groupe. Cela fait deux semaines que je suis là et on avance jour après jour. J’ai quelques pistes et je pense que cela va se décanter. Je suis en discussion avec des clubs où c’est le projet à long terme qui va m’intéresser."

Avis aux équipes à la recherche d'un latéral expérimenté, Gaël Clichy est prêt à rejouer. En attendant, il suivra les prestations européennes de ses anciennes équipes cette semaine, avec Manchester City à l’OM (mardi à 21h, sur RMC Sport 1) et Basaksehir face au PSG.

JGL avec Edward Jay