RMC Sport

Mexique: Gignac préfère prendre sa retraite que de jouer au PSG

André-Pierre Gignac, attaquant star de Tigres au Mexique, a assuré dans une interview qu'il préférerait prendre sa retraite plutôt que de jouer au PSG. "Je suis supporter de coeur de Marseille, jusqu'à la mort", a rappelé le Français.

Il porte toujours l'OM dans son coeur. Dans une interview diffusée mardi par le groupe de médias mexicain Reforma, André-Pierre Gignac, l'attaquant vedette de Tigres, a été interrogé sur ce qu'il ferait s'il était obligé de poursuivre sa carrière au PSG ou au CF Monterrey (ennemi juré de Tigres). "Je ne joue pas. Je prends ma retraite", a répondu sans hésiter l'attaquant français.

"Supporter jusqu'à la mort"

"Je m'identifie beaucoup avec les supporters et je suis supporter de coeur de Marseille, jusqu'à la mort. Depuis que je suis petit, il y a cette rivalité avec Paris", a expliqué André-Pierre Gignac, précisant ensuite être également très attaché aux supporters de son club actuel, dont il est devenu le meilleur buteur de l'histoire seulement quatre ans après son arrivée en 2015.

Il explique d'ailleurs avoir également assimilé la rivalité entre Tigres et les Rayados de Monterrey, les deux clubs de la troisième plus grande ville du pays. "Je m'identifie réellement beaucoup plus aux supporters de Tigres, et je ne le dis pas seulement parce que je suis joueur de Tigres", assure-t-il.

"Je ne pense pas à prendre ma retraite"

André-Pierre Gignac a par ailleurs répondu à une question comparant les niveau du football en France et celui au Mexique. "C'est très différent. Ici, le style sud-américain et d'Amérique centrale est plus technique, avec de la possession et des défenseurs forts physiquement. En France, c'est plus tactique", a-t-il affirmé.

"Après, il y a des joueurs qui sont plus intéressés pour jouer en France qu'au Mexique. Mais dans le championnat mexicain, il y a beaucoup de joueurs qui peuvent jouer en France", a poursuivi l'ancien international.

Enfin, à 33 ans, le natif de Martigues a expliqué ne pas penser à la fin de sa carrière: "Je ne pense pas à prendre ma retraite, assure Gignac. Mais je sais parfaitement quand mes jambes me diront stop. Je vis beaucoup au jour le jour, je ne pense pas au futur."

JA