RMC Sport

Mexique: Gignac assure qu'il n'a pas fait exprès de marquer face aux adversaires immobiles

Critiqué au Mexique pour avoir marqué un but pour Tigres en profitant d'une action contestataire de l'équipe de Veracruz, restée immobile sur le terrain pour dénoncer un non-paiement des salaires, l'attaquant français André-Pierre Gignac a présenté ses excuses sur les réseaux sociaux.

"Un malheureux malentendu". Au coeur d'une polémique au Mexique, André-Pierre Gignac s'est confondu en excuses dans un message publié lundi soir sur Twitter. L'attaquant français de Tigres a réagi après avoir été vivement critiqué pour avoir inscrit, vendredi dernier, un but lors d'un match du championnat sur la pelouse de Veracruz. Au coup d'envoi de la rencontre, l'équipe locale avait décidé de ne pas jouer et de rester immobile pour protester contre des salaires impayés. Tigres s'était alors imposé 3-1, en marquant ses deux de ses trois buts durant ces minutes surréalistes.

"Je n'ai jamais voulu marquer ce but (je l'ai marqué en voulant dégager en six-mètres), ce n'est pas une excuse, mais la pure vérité", a écrit André-Pierre Gignac. Déplorant une "erreur" et un "manque de communication", l'ancien joueur de l'OM avait reçu le ballon aux 35 mètres et envoyé une grosse frappe plein axe en direction du but laissé vide par le gardien adverse.

"Je n'irai nulle part"

"Je regrette profondément le moment que vivent mes collègues (j'ai des amis du côté de Veracruz)", a ajouté l'avant-centre de 33 ans, qui présente également ses "excuses à tous les enfants et fans passionnés qui vivent du football et qui ont vu ce qui s'est passé" lors de ce match. "Ce match nous laisse un sentiment amer", a-t-il ajouté.

Tout en exhortant ses détracteurs à parler de la source de cette scène particulière, à savoir le non-paiement des salaires des joueurs de Veracruz, André-Pierre Gignac a également rassuré les supporters de Tigres qui craignaient que cette polémique ne suscite en lui des envies d'ailleurs: "Il est préférable de se concentrer sur le vrai problème que le football mexicain connaît, afin qu'il atteigne son potentiel. (...) Je n'irai nulle part. On apprend de ses erreurs et ceci n'est pas une exception. Nous en sortirons plus forts et plus grands. Je vais continuer à redoubler d'efforts pour être une meilleure personne".

JA