RMC Sport

Modeste menace de saisir le TAS dans son litige avec Tianjin

Anthony Modeste

Anthony Modeste - AFP

Le Français Anthony Modeste, interdit de jouer par la Fifa en raison d'un litige avec son ancien club, Tianjin Quanjian (Chine), annonce qu'il saisira la Tribunal Arbitral du Sport, si la situation n'est pas débloquée au 31 janvier.

Anthony Modeste n'en peut plus. "Si aucune médiation n'intervient avant le 31 janvier, que le club chinois ne débloque pas la situation, je saisirai le tribunal arbitral du sport (TAS) de Lausanne", a écrit l'ancien Bordelais ce samedi sur Instagram.

Engagé par Tianjin Quanjian en 2017, Modeste a quitté en cours de saison dernière le club, qui ne lui versait plus son salaire. Il a engagé une procédure devant la Fifa pour faire annuler son contrat. 

Son club chinois est proche de la faillite 

Le club chinois connaît actuellement une crise grave: les autorités l'ont placé sous leur contrôle tandis que le propriétaire, le groupe pharmaceutique Quanjian, fait depuis le 1er janvier l'objet d'une enquête pour des soupçons de fraude pyramidale et de publicité mensongère.

C'est d'ailleurs uniquement contre le club que se bat Modeste, reconnaissant que "la Fifa a été très efficace et réactive afin de rendre une décision dans un délai très bref. La décision rendue me donne partiellement gain de cause. De sorte que chaque partie pourrait s'en contenter et clore ce chapitre", écrit-il. 

"Il est regrettable que la seule défense de ce club soit cette attitude m'empêchant de jouer au football, alors qu'ils savent pertinemment que tant ma résiliation que la procédure que j'ai entamée sont fondées", ajoute l'attaquant français, qui a rejoint en novembre son ancien club, Cologne (D2 allemande) mais n'a toujours pas le droit de jouer en raison de l'opposition du club chinois.

Modeste, 30 ans, avait fait les beaux jours de Cologne en 2016/17, en première division à l'époque, terminant la saison avec 25 buts.

Pascal Lefebvre avec AFP