RMC Sport

Mort de Maradona: ses maisons, ses voitures, ses enfants... ce que l'on sait de l'héritage de la star

Décédé mercredi à l’âge de 60 ans, Diego Maradona possédait une immense fortune et de nombreux biens à travers le monde. Pour ses cinq enfants reconnus, la bataille pour l’héritage ne fait peut-être que commencer.

L’Argentine pleure son idole Diego Maradona. La légende du foot argentin est décédé mercredi d'une crise cardiaque à l'âge de 60 ans. Jeudi soir, sa famille et ses proches lui ont dit un dernier adieu au Jardin de Bella Vista, à une trentaine de kilomètres de Buenos Aires, où l’idole de l’Argentine a été inhumée. Si le processus de deuil promet d'être long, la question de l’héritage va vite se poser. Compte tenu des sommes astronomiques gagnées par "El pibe de Oro" durant sa carrière et de sa vie mouvementée, elle ne s’annonce pas facile à résoudre.

Le génie sud-américain a dépensé sans compter mais aussi amassé des sommes colossales durant toute sa carrière. Il a été inquiété par le fisc italien pour fraude fiscale mais a aussi reçu les cadeaux les plus majestueux et les plus couteux qui soient. Des cadeaux que la justice devra désormais "examiner un par un" selon le site Infobae pour calculer son héritage. Autant dire que les avocats, à commencer par le sien, Matías Morla, vont sans doute s'arracher les cheveux dans les prochains mois.

Cinq enfants comme principaux héritiers

Mais qui sont les héritiers légaux de Diego Maradona ? La part légitime revient aux époux et aux descendants. Selon la loi argentine, les enfants héritent des deux-tiers de l’héritage. Diego Maradona en a cinq officiellement reconnus: Giannina (31 ans) et Dalma (33 ans), nées de sa première union avec Claudia Villafañe, Diego Junior (34 ans) né d'une relation extra-conjugale avec le model Cristina Sinagra, Jana (24 ans) née de sa liaison avec Valeria Sabalain et enfin le petit dernier, Diego Fernando (8 ans), né de sa relation avec Veronica Ojeda. L’ancien numéro 10 de Naples aurait également trois enfants nés dans les années 2000 à Cuba de deux mères différentes, mais il ne les a pas officiellement reconnus.

Une Rolls Royce et une bague en diamants

Quel héritage le champion du monde va-t-il léguer à ses héritiers? Aujourd'hui, la fortune d’El Diez s’élèverait à 63 millions d’euros. Une somme qu'il convient de prendre avec des pincettes tant les chiffres diffèrent selon les sources. Un montant auquel il faut ajouter le patrimoine. D’après le quotidien argentin La Nacion, Maradona possède cinq propriétés dans son pays, dont une maison occupée par ses deux soeurs. Il serait aussi le propriétaire de quatre voitures en Argentine, mais surtout deux voitures de luxes à Dubai : une Rolls Royce Ghost d'une valeur de 300.000 euros et une BMW i8 d’un montant de 145.00 euros. Enfin, lors de son bref passage en Biélorussie sur le banc du Dynamo Brest en 2018, il a notamment obtenu une bague en diamants d’une valeur de 300.000 euros.

L'héritage a déjà été une source de conflit avec ses filles

Diego Maradona avait aussi un juteux contrat avec son équipementier Puma, ainsi qu'un deal avec Konami et EA Sports pour l'utilisation de son image dans les jeux vidéo. Il possédait également des écoles de football portant son nom en Chine et des investissements à Cuba et en Italie. Il posséderait aussi un hôtel de luxe à Cuba.

Autant d'actifs qui devraient donner du fil à retordre à la justice et aux avocats, surtout si les héritiers ne tombent pas d'accord. En 2015, un litige avait déjà opposé Maradona à son ex-épouse Claudia Villafane, qu’il a accusée d’évasion fiscale et de détournement de biens. Ses deux filles, Gianinna et Dalma, avaient défendu leur mère devant les tribunaux. Furieux, Maradona avait menacé de les déshériter, ce que la loi argentine interdit. La situation s’est finalement arrangée et les deux filles de la star argentine étaient au chevet de leur père mercredi avant son décès. Quand l'heure des comptes n'avait pas encore sonné. 

ABr