RMC Sport

Mutu : les avocats à la relance

-

- - -

L’avenir du joueur roumain, condamné par le TAS à verser plus de 17 millions d’euros à Chelsea, n’est pas encore joué : ses représentants ont annoncé vouloir se tourner vers la justice civile helvétique.

« Tant qu’il existe une possibilité d’appel, il n’y a aucun risque de suspension. Dans deux semaines au plus tard, nous ferons appel (de la décision du Tribunal Arbitral du Sport) auprès de la Cour suprême helvétique. Nous préparons un dossier bien charpenté et nous possédons suffisamment d’arguments qui devraient être pris en compte. Nous sommes optimistes. Nous espérons avoir gain de cause. » Déclaration ce dimanche de Paolo Monteneri, l’un des avocats d’Adrian Mutu, dans la presse roumaine.

Hier, le quotidien de Florence La Nazione indiquait que l’ultimatum de Chelsea pour rembourser la somme due (17,1 millions d’euros) expirait ce lundi, et que la carrière de l’attaquant international roumain était en danger, évoquant même une possible retraite, le club londonien ayant le droit, en cas de non-paiement, de demander la suspension de la licence du joueur. Or celui-ci indique ne pas avoir les moyens de s’acquitter de sa dette. Sur son site, le club de Chelsea se borne à parler de « spéculations » et ne souhaite pas faire de commentaires supplémentaires sur l’affaire.

Joint ce dimanche par RMC Sport, Me Jean-Jacques Bertrand, qui a statué sur le dossier au TAS mais est contraint au devoir de réserve, ne confirme pas le 31 août comme date-butoir pour le remboursement de la somme. Il indique que, une fois la décision du TAS rendue, les deux parties peuvent définir librement les modalités de mise en application de la dite décision. Il précise également que les décisions du TAS peuvent être contestées devant la justice civile.

Adrian Mutu, qui fait partie du groupe de la Fiorentina appelé à jouer cet après-midi face à Palerme, a donc encore des arguments à faire valoir dans cette affaire complexe. Et même si la presse roumaine, évoquant des témoignages de proches, décrit un joueur très affecté, il devrait être du voyage la semaine prochaine pour un capital France-Roumanie en éliminatoires du Mondial 2010.

La rédaction