RMC Sport

National: le Gazélec refuse de jouer contre le Red Star... à cause de Sochaux

Le Gazélec Ajaccio refuse de jouer son premier match de National 1, prévu ce vendredi contre le Red Star. Le club corse conteste notamment le maintien du FC Sochaux-Montbéliard en Ligue 2, où il évoluait la saison passée.

Une polémique pour la reprise du National 1. Le Gazélec Ajaccio a annoncé son refus de disputer son premier match de championnat prévu ce vendredi 2 août (20h) contre le Red Star, par le biais d'un communiqué publié à seulement 1h45 du coup d'envoi au Stade Bauer de Saint-Ouen. Le club corse dit prendre cette "douloureuse mais seule décision qui s'impose" en raison d'un conflit avec les instances dirigeantes.

La genèse de ce conflit remonte au 12 juin. Le FC Sochaux-Montbéliard, qui avait acquis sur le terrain son maintien en Ligue 2, avait été rétrogradé administrativement en National 1 par la Direction nationale du contrôle de gestion (DNCG, le gendarme financier du football français).

Une action judiciaire en cours

Cette décision aurait sans doute dû permettre au Gazélec, battu par Le Mans lors des barrages de relégation en mai dernier, de rester en Ligue 2. Mais la rétrogradation de Sochaux a été infirmée le 4 juillet, par une décision en appel de la DNCG. Une action en justice a alors été lancée par le Gazélec pour que la décision en appel de la DNCG, qu'il "conteste fermement", soit annulée "au regard de la situation administrative et financière" de l'équipe sochalienne.

Deux semaines après la saisine du tribunal administratif de Paris, aucune décision n'a encore été prise. En parallèle, le club corse déplore le "refus de la commission des compétitions nationales de la FFF" de reporter le premier match de championnat contre le Red Star. D'où la décision du club de "ne pas présenter son équipe professionnelle au coup d'envoi de la rencontre".

JA