RMC Sport

Ligue 2: la DNCG rétrograde Nancy et Sochaux en National 1

Nancy-Sochaux en septembre 2018

Nancy-Sochaux en septembre 2018 - Icon Sport

Nancy et Sochaux ont été rétrogradés de la Ligue 2 au National 1, sur décision de la DNCG annoncée ce mercredi 12 juin. Les deux clubs peuvent faire appel de la décision, pour que leurs comptes soient étudiés une nouvelle fois.

La Direction nationale du contrôle de gestion, gendarme financier du football français, a décidé mercredi 12 juin de rétrograder l'AS Nancy-Lorraine et le FC Sochaux-Montbéliard de la Ligue 2 au National 1. Ces sanctions administratives ont été prononcées après examen de leurs comptes.

Six jours pour faire appel

Nancy et Sochaux avaient acquis sur le terrain leur maintien sportif, en finissant respectivement 14e et 16e de Ligue 2. Ces deux clubs ont six jours pour interjeter appel après notification de la décision.

Ces rétrogradations pourraient faire l'affaire de deux clubs de Ligue 2 relégués au terme de la saison: le Gazélec Ajaccio (18e et barragiste) et Béziers (19e). Si la suite des événements devait leur être favorable, ils devront également passer l'examen de la DNCG.

4,5 millions à venir pour Sochaux

La situation financière de Sochaux devrait s'améliorer rapidement. Un accord à hauteur de 4,5 millions d'euros, hors bonus, a été trouvé avec l'Inter pour vendre le jeune milieu Lucien Agoumé (17 ans), selon nos informations. Le joueur doit parapher un contrat de cinq ans dans les prochains jours.

Un transfert qui tombe donc à point nommé pour Sochaux, en plein tourment. La société chinoise Tech Pro Technology, qui avait racheté le club à Peugeot en 2015, s'est engagée à le vendre au groupe chinois Nenking, ou plus exactement à sa filiale Phoenix Time Holdings Limited.

"Choc" à Nancy

Du côté de l'ASNL, la direction entend "démontrer sa solidité morale et financière". Dans un communiqué, le club annonce son intention de faire "immédiatement appel" de cette décision qui constitue "un choc pour l'ensemble de l'institution".

Le club ajoute: "D'ici à l'audition, le 1er juillet prochain, l’ASNL mettra à disposition de la DNCG tous les éléments matériels probants pour infléchir cette décision. Le club a démontré sa force d’âme et n’entend pas céder au fatalisme".