RMC Sport

Nigeria: après le décès d'un joueur en plein match, les autorités dénoncent sa mauvaise prise en charge

L'ambulance du match Nasarawa-Katsina

L'ambulance du match Nasarawa-Katsina - Twitter/@SholaOpaleye

Un joueur de première division nigériane est décédé dimanche après avoir été victime d'un malaise en plein match. Problème: l'ambulance qui devait le conduire rapidement à l'hôpital ne démarrait pas...

La mort de Chineme Martins aurait-elle pu être évitée? C’est ce qu'affirment la fédération nigériane de football et le ministre des Sports. Dimanche, lors d’un match de première division locale (NPFL) entre Nasarawa United et Katsina United, un défenseur de l’équipe locale, Chineme Martins donc, s’est écroulé sur la pelouse à la suite d’un choc, a priori victime d’un malaise. Pris en charge sommairement par les staffs des deux équipes, le joueur a ensuite été conduit vers un hôpital de Lafia, où son décès a malheureusement été prononcé.

Mais là où le bât blesse, c’est que le transport du joueur inconscient vers l’hôpital aurait été beaucoup plus long que prévu. Comme le rapporte la BBC avec une photo à l’appui, "l’ambulance", dans un état déplorable, ne voulait pas démarrer, et a dû être poussée sur la pelouse par des personnels de sécurité.

Plus aucun match ne sera joué avant contrôle complet du matériel médical

Aussi, le ministre des Sports nigérian est monté au créneau ce lundi matin. "La mort du défenseur du Nasarawa United Chineme Martins, qui s'est effondré pendant un match de NPFL, est triste mais malheureusement évitable, a écrit Sunday Dare sur Twitter. […] Le ministère travaillera immédiatement avec la NPFL pour définir les conditions obligatoires avant de jouer un match."

De son côté, la fédération nigériane (NFF) a également annoncé des mesures immédiates, pour ne plus avoir à vivre de tragédie similaire. "Comme première étape, la NFF a ordonné qu'aucun autre match ne soit joué avant examen complet du matériel médical et du personnel (dans chaque stade), indique la fédé. Tous les commissaires doivent veiller à inspecter chaque installation, et même à effectuer des essais avant de donner le feu vert pour tout match à jouer."

CC