RMC Sport

Olympiakos: la déclaration choc du président, qui veut envoyer ses joueurs en vacances, expliquée de l'intérieur

Romao - AFP

Romao - AFP - -

Alors qu’Evangelos Marinakis, le président de l’Olympiakos, ulcéré par les mauvais résultats, a affirmé mardi vouloir envoyer ses joueurs en vacances et remodeler son club, une source proche de l’équipe a expliqué et contextualisé sa réaction.

Alors que l’Olympiakos enchaîne les mauvais résultats et est désormais distancé dans le championnat grec par l'AEK Athènes et le PAOK Salonique, le président du club, qu’Evangelos Marinakis, assénait: "Je vais rebâtir l'Olympiakos de fond en comble. Moi et le reste des supporters vous avons assez toléré. Vous (les joueurs) partez aujourd'hui et vous allez en vacances. A cause de vous j'ai viré trois entraîneurs mais si on en est là c'est bien de votre faute". Contactée par RMC Sport, une source proche du club a expliqué le coup de sang du dirigeant: "Il est très perturbé en ce moment".

Evangelos Marinakis est en effet accusé, dans son pays, de trafic de drogue. "Il a été très touché et l'est encore. Il a deux petites filles. C'est une attaque personnelle" a confié cette même source. Ce serait donc à cause de sa situation personnelle délicate que le président du club grec aurait jeté son mal-être sur le club, en difficulté en championnat. 

Vadis Odjidja-Ofoé toujours pas en vacances

Concernant le départ forcé en "vacances", un joueur était particulièrement concerné, le belge Vadis Odjidja-Ofoé, à cause de ses prestations jugées insuffisantes par son président. Son agent a expliqué la mauvaise passe du joueur de 29 ans. "Il s'est fait cambrioler, lui et sa famille étaient très affectés, cela a joué sur ses performances" a-t-il déclaré. Malgré les déclarations de son président, Vadis Odjidja-Ofoé "n’est toujours pas en vacances" selon son agent. "On se renseigne sur le côté judiciaire histoire de le couvrir s'il ne va pas au travail".

VIDEO. Evra, Harden, Rabiot... L'actu Sport.Net du 4 avril 2018

AC avec CB