RMC Sport

"On est les couillons de l'histoire", le coup de gueule du président de Rouen contre la décision de la FFF sur l'arrêt du foot

La FFF a finalement arrêté les compétitions pour les échelons inférieurs au National et a décidé des montée et descentes. Chez certains clubs, la pilule ne passe pas.

Le comex de la FFF a tranché, le football amateur, c'est terminé en France. Pour solder les saisons, décider des montées et des descentes, les classements seront établis "selon le quotient nombre de points obtenus / nombre de matchs joués afin de neutraliser l’effet des matchs reportés". Les descentes seront limitées à une par poule. 

Pour la poule B de National 2, c'est finalement St-Brieuc qui monte en National, au détriment de Rouen, leader une bonne partie de la saison, mais victime d'un trou d'air fatal. "On est déçus par rapport au parcours qu’on a réalisé. A 10 jours près, avec le corona, on était en National", a réagit pour RMC Sport Fabrice Tardy, le président de Rouen, qui ne comprend pas la décision de la Ligue.

"La clarté aurait voulu que comme dans toutes les autres fédérations vous ayez eu une décision tranchée d’une saison blanche. Je crois que toutes les autres fédérations sportives l’ont prise. Nous dans le football on est resté dans le flou pendant trois semaines, un mois. Félicitations à Saint-Brieuc. Nous on est longtemps restés leaders. On est un peu les couillons dans l’histoire. Mais c’est comme ça."

Du côté de St Brieuc, on a la joie discrète, mais "on ne veut pas entendre qu'on a volé notre titre".

AP et PK