RMC Sport

Pauline Peyraud-Magnin, gardienne des Bleues, première footballeuse à évoquer son homosexualité pendant sa carrière

Dans un entretien accordé au site L'Equipière, la gardienne des Bleues Pauline Peyraud-Magnin a décidé de révéler publiquement son homosexualité, une première pour une footballeuse pro en France pendant sa carrière. La joueuse de 28 ans explique "en parler pour ne plus en parler" et ainsi mettre fin au tabou.

Pauline Peyraud-Magnin a choisi d'ouvrir la voie, dépasser le tabou pour, à terme, qu'il n'existe plus. Dans un entretien accordé au site l'Equipière, la gardienne des Bleues a décidé de révéler publiquement son homosexualité. Une interview qui fait suite à un cliché posté durant l'été sur ses réseaux sociaux où elle apparaît avec sa compagne. "Je n'ai plus envie de me cacher, plus envie de me briser" explique-t-elle. La joueuse de 28 ans devient ainsi la première footballeuse pro en France à révéler son homosexualité pendant sa carrière.

"J'en parle maintenant pour ne plus en parler après"

"Je n’ai pas posté ces photos avec ma copine parce que les gens ont le droit de savoir, mais juste parce que je n’ai pas peur de dire qui je suis", poursuit-elle, avant de revenir notamment sur le silence pesant qui règne dans le monde du foot et l'obsession médiatique qui règne autour de la question de l'orientation sexuelle. "Dans d’autres pays, j’ai plein d’amis, hétéro, homo, célibataires, et, en fait, on ne se pose pas cette question. Et c’est ce que j’aimerais pour la France: qu’on ne se pose plus cette question. Je reviens à ce que je disais: j’en parle maintenant pour ne plus en parler après."

La pionnière d'un mouvement d'émancipation encore très marginal dans le sport

S'il est encore beaucoup trop tôt pour savoir si sa prise de parole amènera d'autres joueuses mais aussi des joueurs à franchir le pas, la nouvelle portière de l'Atlético de Madrid a placé un bon coup de pied dans la fourmilière. Les réactions positives et les messages de félicitations pour son courage reçus sur ses réseaux sociaux en disent long sur l'importance de ce premier pas. Pauline Peyraud-Magnin a brisé l'omerta et devient la pionnière d'un mouvement d'émancipation encore très marginal dans le monde du sport.

CP