RMC Sport

Pays-Bas: sa maison vandalisée par des supporters, le DG du Feyenoord Rotterdam préfère s'en aller

Le Feyenoord Rotterdam a annoncé ce mercredi le départ prochain de son directeur général, Mark Koevermans, après que ce dernier a été ciblé par des supporters du club. Sa maison a notamment été vandalisée.

Il a fini par jeter l'éponge. Actuel 4e d'Eredivisie, la D1 néerlandaise, le Feyenoord Rotterdam a annoncé ce mercredi le départ de son directeur général, Mark Koevermans, qui a choisi de quitter ses fonctions après une série d'incidents dont il a été la cible.

"La principale raison de son départ est qu'après une série d'incidents, il a le sentiment de ne plus pouvoir prendre de décisions et travailler correctement, sans se demander si cela aura un impact sur sa sécurité et celle de sa famille", a indiqué le club dans un communiqué.

Fenêtres brisées et porte barbouillée

Ces derniers mois, plusieurs "problèmes" ont ainsi été constatés au domicile de Mark Koevermans. En septembre, des fenêtres ont par exemple été brisées et la porte d'entrée a été barbouillée, vraisemblablement par des membres du noyau dur des supporters du club, comme l'explique l'agence de presse néerlandaise ANP.

"Feyenoord est dans mon coeur depuis que je suis enfant", a déclaré Koevermans (53 ans), pour qui son travail avait d'abord été "un rêve de gosse devenu réalité". "Cela fait mal de devoir prendre cette décision", a-t-il ajouté dans le communiqué. Ancien joueur de tennis professionnel, il était arrivé au club en 2009 en tant que directeur commercial, puis avait succédé à Jan de Jong au poste de directeur général il y a deux ans. Il quittera ses fonctions le 1er décembre.

"C'est un jour triste pour le club", a affirmé lors d'une conférence de presse Toon van Bodegom, président du conseil de surveillance du Feyenoord, qui est désormais à la recherche d'un nouveau directeur général. A priori, il ne croulera pas sous les CV.

C.C. avec AFP