RMC Sport

PNL et le foot: l’un des frères faisait "des concours de petits ponts" pendant ses matchs

Clip "Dans ta rue" de PNL

Clip "Dans ta rue" de PNL - Capture d'écran Youtube PNL

Très attendu, le nouvel album de PNL est sorti ce vendredi. "Deux frères" devrait être l'un des cartons de l'année tant le mystérieux duo des Tarterêts s'est imposé comme l'un des poids lourds du rap français. En racontant la rue, le succès, la drogue, la vie de quartier, mais aussi en assénant des punchlines footballistiques restées dans les mémoires de leurs fans. Logique quand on sait que l'un des deux frères a passé son enfance sur le rectangle vert.

Vous n’avez pas pu passer à côté, tant elle partagée en masse sur les réseaux sociaux. Quelques jours après la sortie du dernier tube de PNL, "Au DD", la chaîne Youtube BLC TV a eu la bonne idée de sortir une parodie, "Oh DD", rendant hommage à Didier Deschamps. Il y est question du titre mondial décroché l’été dernier par les Bleus, de Kylian Mbappé, Antoine Griezmann ou encore Karim Benzema.

Autant de références qui auraient pu se retrouver dans les 18 titres que réunit le nouvel album de PNL, "Deux frères", qui est sorti ce vendredi et qui s’annonce comme l’un des cartons de l’année au regard des chiffres de ventes colossaux atteints ces dernières années par le duo des Tarterêts et de l’attente suscitée par ce dernier opus.

Car entre les thèmes qui reviennent sans cesse dans leurs sons (vie de quartier, deal de drogue, ennui, histoires de rue, mélancolie…), Ademo et N.O.S - les noms de scène choisis par les deux frères - ont toujours aimé glissé des références au ballon rond.

Les fans du duo vous citeront spontanément cette punchline qui ouvre "Dans la légende", le précédent album des rappeurs originaires de Corbeil-Essonnes: "Ma frappe, y a personne qui l’arrête, penalty, j’souris au gardien (…) ciseau retourné comme Papin." S’ils n’ont pas encore dédié un titre à un footballeur, comme l’ont fait Médine et Booba en clamant leur admiration pour Mbappé dans "Kyll" sorti en fin d’année dernière, les deux frères ont déjà vanté le talent de pléthore de joueurs, avec une préférence pour les esthètes des années 1990 et 2000.

"Le prof’ m’a dit “tu veux faire quoi plus tard?” Quoi? Comme Zizou: sur l’terrain", peut-on ainsi entendre dans "Porte de Mesrine". Dans "Bené", ce sont les noms de Bebeto, Romario, Ivan Zamorano, Roberto Baggio et Gabriel Batistuta qui sont avancés. Mario Balotelli, cité pour sa crête dans "De la fenêtre au ter-ter", rappelle toutefois que PNL a aussi un œil sur le football actuel.

"Des concours de petits ponts" pendant les matchs U13

La punchline "Mon son, c’est d’la frappe, droit au but comme Mark Landers", tirée du titre "Lion" et référence au personnage culte d’Olive et Tom, permet également de mieux comprendre une partie de l’univers dans lequel le duo a grandi. Peut-être encore plus Nabil (N.O.S) que Tarik (Ademo), car lui a passé une partie de sa jeunesse sur des terrains de foot, notamment du côté de Brive (Corrèze), où ils ont habité à l'adolescence. Avec un goût prononcé pour les petits ponts.

"Nabil jouait milieu ou attaquant. Et, pendant les matchs, on faisait des concours de petits ponts. Ça criait de partout dès que ça marchait, c'était vraiment la bonne époque", confie auprès de France Bleu Faouzi Aichi, qui a joué avec lui en moins de 13 ans à l’Etoile briviste. "Son père et son frère venaient le voir jouer. C’était un gaucher et il jouait au poste de milieu. De ce que je me souviens, c'était un très bon joueur", confirme dans les colonnes de La Montagne Romain Bramat, un de ses anciens coéquipiers à l’Etoile briviste.

Clip "Dans ta rue" de PNL
Clip "Dans ta rue" de PNL © Capture d'écran PNL Youtube

Si PNL n’a pas encore affiché de maillot de l’Etoile briviste, ou des autres clubs de Corrèze qui ont compté N.O.S dans leurs rangs, comme Tulle et Saint-Pantaléon-de-Larche, le duo a mis d’autres équipes à l’honneur dans ses clips. N.O.S a par exemple porté le maillot du Bayern Munich dans "Dans ta rue" et le dealer de "Je vis, je visser" était aux couleurs d’Arsenal. De nombreux figurants sont aussi apparus avec des survêtements du PSG.

Le maillot parisien se retrouvera peut-être dans le clip de "Kuta Ubud", issu du dernier album, puisque PNL y fait directement référence à une légende du club de la capitale: "J'ressens les épines, j'descends la pente, j'fais l'avion comme Pauleta." Et comme le Portugais à son époque au sein du PSG, PNL est à nouveau bien parti pour survoler la concurrence.

RR