RMC Sport

Pologne-Angleterre: l'étonnant pincement au cou de Glik sur Walker en plein match

Le match Pologne-Angleterre (1-1), mercredi soir dans le cadre des éliminatoires pour le Mondial 2022, a été marqué par une échauffourée générale à la pause, après un geste surprenant de Kamil Glik sur Kyle Walker.

Kamil Glik a-t-il voulu contrôler la densité de la barbe de Kyle Walker? Ou l'évolution de son double menton? Lui seul le sait. Toujours est-il que le défenseur polonais s'est illustré mercredi soir par un geste assez surprenant sur son adversaire anglais, en plein match de qualification pour le Mondial 2022 entre la Pologne et l'Angleterre (1-1).

A quelques secondes de la pause, l'ancien Monégasque a ainsi pincé la peau du cou du joueur de Manchester City, juste en-dessous du visage, lors d'une explication verbale entre les deux hommes. Si Walker, surpris, n'a pas spécialement bronché, d'autres joueurs s'en sont mêlés, notamment Harry Maguire, ce qui a débouché sur une échauffourée générale avant le retour aux vestiaires. Et deux cartons jaunes: un pour Glik, un pour Maguire.

La Fédé anglaise a rapporté l'incident

Assez nerveux durant la rencontre, le Polonais a été filmé plusieurs fois en train de lâcher des injures aux joueurs anglais, notamment Jack Grealish. Son entraîneur l'a d'ailleurs remplacé à la 80e par Michal Helik.

Selon Sky Sports, la Fédération anglaise a rapporté l'incident de la mi-temps, et donc le geste de Glik, auprès des officiels. "Un rapport a été déposé et nous cherchons à en savoir un peu plus sur ce qui s'est passé, a expliqué le sélectionneur Gareth Southgate après la rencontre. Pour le moment, nous recueillons toujours toutes les preuves, il est donc inutile que je spécule davantage. Lorsque nous en saurons plus, nous le ferons savoir aux gens."

Pour rappel, le match Pologne-Angleterre a débouché sur un nul (1-1). Harry Kane avait ouvert la marque à la 72e, mais Damian Szymanski a égalisé au bout de la nuit, dans le temps additionnel (90e+2). Les Three Lions sont toujours bons premiers du groupe I, avec 16 points en 6 matchs. Les Polonais sont troisièmes (11 points), une longueur derrière l'Albanie.

C.C.