RMC Sport

Porto: Marega ironise sur la sanction contre Guimaraes

Après les incidents lors de la rencontre de Liga Nos entre le Vitoria Guimaraes et Porto, où des cris racistes ont résonné à l'encontre de Moussa Marega, des premières sanctions ont été communiquées ce mercredi. Sur Instagram, l'attaquant a préféré se moquer de la somme annoncée.

La scène remonte au 16 février dernier. Victime de cris racistes lors d'une rencontre de championnat face au Vitoria Guimaraes, Moussa Marega avait quitté de lui-même le terrain. L'attaquant de Porto, pourtant retenu par ses coéquipiers, s'était montré légitimement excédé face aux cris et insultes subis et entendus depuis les travées du stade, lancés par les supporters adverses. Ce mercredi, le club portugais a écopé d'une première sanction après les incidents survenus lors de la rencontre.

Une autre sanction à venir contre les cris racistes

Selon le média portugais Sabado, le club de Guimaraes doit payer un montant de 17.941 euros d'amende pour différentes infractions, dont 714 euros pour des chants insultants. "Non !! C'est beaucoup !! @ligaportugal, peut-être que je peux payer moi-même?", a réagi Moussa Merega ce mercredi sur son compte Instagram. 

Cette première amende ne concerne toutefois pas les cris racistes, mais d'autres chants insultants. Une procédure distincte est ouverte sur les cris racistes a confirmé la fédération portugaise de football. Le montant futur de cette prochaine sanction n'a pas fuité mais devrait alourdir la facture pour le Vitoria Guimaraes. Pas de quoi néanmoins dans tous les cas laver l'honneur de Moussa Marega, qui s'était "senti comme une merde" et expliquant qu'il "avait vécu une grosse humiliation" dans Team Duga sur RMC. 

>> Les podcasts de Team Duga

-
- © -
GL