RMC Sport

Portugal: forte émotion après le décès d'un jeune joueur brésilien

Alex Apolinario a été victime d'un arrêt cardiorespiratoire

Alex Apolinario a été victime d'un arrêt cardiorespiratoire - Capture d'écran UOL

Victime d'un un arrêt cardiorespiratoire dimanche lors d'un match de troisième division portugaise, Alex Apolinario est décédé. Pour lui rendre hommage, une minute de silence sera observée sur tous les terrains portugais jusqu'à la fin de la semaine.

Il n’avait que 24 ans. Alex Sandro dos Santos Apolinario, milieu de terrain brésilien, est décédé après avoir subitement perdu connaissance, dimanche, lors d’une rencontre de D3 portugaise entre son club du FC Alverca et l'União Almeirim. Son décès a été annoncé ce jeudi par son équipe dans un communiqué. Victime d’un arrêt cardiorespiratoire, il s’était écroulé sur le terrain après 27 minutes de jeu.

Une minute de silence sur les terrains portugais

Inanimé, il avait été rapidement pris en charge par les secours présents sur place et avait été transporté à l’hôpital. Passé au Brésil par les équipes de jeunes de Botafogo et Cruzeiro, puis par l’Atlético Paranaense, il avait rejoint Alverca en janvier 2019. Pour lui rendre hommage, une minute de silence sera respectée sur tous les terrains portugais entre jeudi et dimanche, avant le coup d’envoi des matchs, à la demande de la Fédération portugaise.

"Dans une période aussi difficile et alors que le football a subi tant de pertes, il devient encore plus difficile, incompréhensible et injuste de devoir accepter la disparition d'un jeune homme qui aurait dû avoir la vie devant lui et l'opportunité de continuer à construire sa carrière de footballeur pour laquelle il s'est tant battu. Au nom du football portugais, j'adresse à toute la famille, les collègues et amis d'Alex Apolinario, ainsi qu’au FC Alverca mes plus sincères condoléances", a réagi dans un communiqué le président de la Fédération portugaise, Fernando Gomes.

De nombreux clubs portugais, dont le FC Porto et Benfica, ont également apporté leur soutien à la famille d'Alex Apolinario.

RR