RMC Sport

Portugal: un président oblige son équipe à rentrer à pied après une défaite à l’extérieur

-

- - AFP

Agacé par la défaite sur le terrain de Sao Joao de Ver, dimanche en Coupe du Portugal (1-0), le président de Lusitania de Lourosa (D3) a fait en sorte que son équipe rentre du stade à pied. Une humiliation qui lui vaut les foudres du syndicat des joueurs portugais.

Une colonne triste et silencieuse. Les automobilistes de la région de Santa Maria da Feira, au nord du Portugal, ont croisé samedi de drôles de randonneurs le long de la route. Certains ont rapidement reconnu les joueurs de Lusitania de Lourosa, une équipe de troisième division. Quelques instants plus tôt, les troupes de Rui Quinta avaient perdu sur le terrain de Sao Joao de Ver, au premier tour de la Coupe du Portugal (1-0). Un club voisin, lui aussi pensionnaire de D3.

A priori, rien de scandaleux. Mais ce revers n’a visiblement pas du tout plu à Hugo Mendes, le président de Lusitania. Selon la presse locale, le dirigeant aurait demandé à son bus de quitter le stade alors que les joueurs étaient encore aux vestiaires. Une manière de les obliger à rentrer à pied, avec le matériel sous le bras. Son équipe a donc parcouru les 5 km qui relie les deux villes en à peu près une heure. Des vidéos de cette humiliation ont rapidement circulé sur les réseaux.

"L’attitude du président est inacceptable"

De quoi pousser le SAPF, le syndicat des joueurs portugais, à réagir pour dénoncer cet incident. "Nous condamnons ce qui s'est passé et considérons l'attitude du président de Lourosa comme inacceptable. Cette attitude n'a aucune justification et manque de respect aux joueurs, personnellement et professionnellement. Le syndicat attend des excuses du président de Lourosa pour cet épisode regrettable, qui ne donne pas une bonne image du football portugais. Dans un moment difficile, avec un contexte pandémique, l'unité, la solidarité et le respect entre tous doivent dominer, quel que soit le résultat sportif." Sollicité par le Correio da Manha, Hugo Mendes n’a pas souhaité faire de commentaires.

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Rédacteur