RMC Sport

Pour Roberto Martinez, le football est désormais prêt à soutenir les joueurs homosexuels

Roberto Martinez

Roberto Martinez - AFP

A l’occasion d’une conférence pour défendre la diversité et lutter contre les discriminations dans le football, le sélectionneur de la Belgique Roberto Martinez a affiché son optimisme quant à la cause gay.  Pour le coach des Diables Rouges, l’homosexualité ne doit plus être un tabou dans le vestiaire.

La diversité dans le monde du football était au centre d’une conférence organisée mercredi à Londres. Soutenue par l'UEFA, cette réunion, #EqualGame, a rassemblé plusieurs acteurs masculins et féminins du ballon rond dont l’international ivoirien Yaya Touré, l'ancienne joueuse et coach anglaise Rachel Yankey et le sélectionneur de la Belgique Roberto Martinez.

L’occasion pour le coach des Diables Rouges de promouvoir la richesse de son vestiaire et surtout sa diversité. "C‘est un outil puissant, a déclaré l’ex-entraîneur de Wigan et d’Everton. En Belgique, nous avons un groupe incroyablement diversifié. Nous avons trois langues officielles, et ça fonctionne. La question ne se pose même pas. Ça fonctionne parce que chacun est conscient qu’il y a des personnes issues d’horizons différents, et qu’il faut respecter cette situation."

Les joueurs gays deviendront "des ambassadeurs de la société"

Pour Roberto Martinez, ce constat valable pour la culture et les nationalités doit désormais l'être aussi à propos de l’orientation sexuelle des joueurs, l’homosexualité étant un sujet ultra tabou dans le milieu du football. "Un vestiaire est comme une famille, explique-t-il. Vous êtes protégé, compris, aimé. Je ne crois pas que cela doit être une préoccupation. Cela ne peut l’être que si ça affecte un joueur sur son emploi sur ce point-là. C’est la seule inquiétude qu’un joueur puisse avoir, s’il est prêt à s’ouvrir." 

Selon le technicien de 45 ans, les footballeurs gays qui feront leur coming out deviendront des "ambassadeurs pour la société". "Cela provoquera un changement, cela ne fera aucune différence. Donc je veux croire que l’environnement est désormais prêt à suivre les joueurs à être libres, honnêtes et soutenus." Au mois de novembre, Olivier Giroud avait déclaré qu'il "est impossible d'afficher son homosexualité dans le football".

AB