RMC Sport

Après l'exclusion par l'UEFA, la réaction d’orgueil de Manchester City contre West Ham

La rencontre reportée de la 26e journée de Premier League a tourné à l’avantage de Manchester City, qui a disposé facilement de West Ham (2-0) ce mercredi. Une belle réaction après des jours difficiles vécus par les Cityzens, à la suite de l'exclusion du club par l'UEFA. Les Mancuniens confortent leur seconde place.

C’était le match d’après. Manchester City a disposé de West Ham (2-0) ce mercredi, quatre jours après la décision de l’UEFA de suspendre le club de toutes compétitions européennes pour les saisons 2020-2021 et 2021-2022, en attendant la décision du Tribunal arbitral du sport.

La rencontre, initialement prévue le 9 février, a été décalée en raison des conditions météo et de la menace de la tempête Ciara. Un hasard du calendrier qui a offert aux joueurs de Pep Guardiola une possibilité de chasser le doute rapidement, au terme d’un match bien maîtrisé et ultra-dominé.

City sans forcer

Côté français, Benjamin Mendy et Aymeric Laporte ont débuté en défense. Le premier est à l’origine de l’ouverture du score. Le centre-tir du latéral a bien failli surprendre Fabianski, obligé de repousser en corner au premier poteau (30e). Sur le corner suivant, De Bruyne trouve Rodri qui décroise bien sa tête pour tromper le gardien polonais.

Les Mancuniens auraient pu creuser l'écart à l’heure de jeu sur un enroulé du gauche de Bernardo Silva qui flirte avec la lucarne (61e). Un avertissement pour les Hammers, rapidement sanctionnés. Dans la foulée, De Bruyne et Bernardo combinent. Le Portugais s’efface aux cinq mètres pour laisser le Belge ajuster Fabianski au sol du droit. Parfois en difficulté, Aymeric Laporte a livré une copie globalement solide, et a été remplacé à la 65e minute.. Encourageant pour le Français qui revient d'une longue blessure au genou. Les Skyblues, qui restaient sur une défaite à Tottenham (2-0) en championnat, confortent leur deuxième place et relèguent Leicester à quatre unités, mais pointent à 22 points de Liverpool.

West Ham n’a jamais existé

Avec des statistiques faméliques - trois tirs, aucun cadré, un peu plus de 20% de possession de balle - West Ham ne pouvait pas espérer grand chose ce soir. La formation entraînée par David Moyes confirme sa mauvaise forme et pourrait lutter jusqu’au bout pour conserver sa place en Premier League. Parmi les "Frenchies", Issa Diop a souffert à l’image de la défense et Sébastien Haller, muet depuis le 1er janvier - date du dernier succès de son équipe en championnat - est resté sur le banc. Les Londoniens sont 18es et premier relégables et sont dans le dur avant deux déplacements périlleux à Liverpool et Arsenal.

Walid Kachour